Comment vous portez-vous ? Pour ma part j’essaie de faire de mon mieux en cette période de confinement.

Je n’ai pas l’intention de m’étaler sur le sujet qui occupe toutes nos vies en ce moment, mais je tiens quand même à vous rappeler qu’aujourd’hui plus que jamais : il est primordial que vous restiez chez vous.

Qui aurait imaginé que ces photos seraient publiées durant cette période au moment où je les prenais à la Villa Nicolo en août dernier.

Je revenais de mes vacances aux Etats-Unis, j’étais très reposée, particulièrement confiante en l’avenir et prête pour une nouvelle année excitante d’un point de vue business.

J’avouer qu’aujourd’hui je suis pleine d’incertitude quant à l’avenir et pourtant j’essaie de garder mon esprit positif et de voir comment tirer le meilleur de cette situation.

J’espère vraiment que nous sortirons grandi.e.s de cette épreuve à la fois collective et individuelle.

Comment traverser cette tempête qui s’abat sur nous ?

Je n’ai pas de potion magique mais il se trouve que ces deux dernières années j’ai vraiment appris à danser sous la pluie. J’ai testé des choses, je suis allée me confronter à celle que je suis au fond de moi, j’ai osé me surprendre et je me suis surtout autorisée à tout vivre pleinement toutes les émotions qui me traversent.

« Je ne perds jamais. Soit j’apprends, soit je gagne. » Cette citation de Nelson Mandela m’accompagne depuis la première fois que je l’ai lue. Je la partage de nouveau ici en espérant qu’elle fera écho chez vous.

A la fin de cette première semaine durant laquelle j’ai eu le privilège de rester chez moi pour potentiellement sauver des vies, j’ai eu énormément de moments de réflexion. J’imagine que vous aussi.

Je vis seule sans enfant, ni animal de compagnie. Je ne suis responsable que de moi durant cette période. Mon activité professionnelle est à l’arrêt, mes contrats, événements, voyages sont reportés. La production de la prochaine collection d’Ibilola est en standby. Autant dire que j’ai du temps.

Je prends alors le temps. Le temps de profiter du moment présent.

Outre le fait d’avoir quitté tout groupe Whatsapp de plus de 3 personnes pour préserver ma santé mentale, je fais le choix de faire de mon mieux durant cette période notamment en ce qui concerne mes troubles du comportement alimentaire (TCA).

Imaginez on devient tous gros ?

J’ai lu énormément de commentaires moqueurs disant que les gens deviendront gros à la fin de cette période. J’ai vu passer des montages hasardeux, résultat d’une grossophobie décomplexée.

Sachez que ce qui importe en ce moment ce n’est pas votre apparence physique mais que vous restiez chez vous. Votre bikini body est le cadet de nos soucis.

C’est assez intéressant de noter à quel point les gens ont plus peur de devenir gros durant cette période plutôt que de mourir d’une pandémie. Come on people !

J’ai même vu passer un article d’un certain magazine féminin avec des conseils pour ne pas prendre 3 kg durant le confinement. Il y est question de conseils hasardeux qui se résument à se restreindre et ne pas craquer sur certains aliments. Grosso modo le « régime spécial confinement« .

Avec mon expérience d’un certain nombre d’années de restrictions alimentaires sachez que si vous suivez ces conseils, la première chose que vous ferez dans quelques semaines sera de craquer x1000 sur tout ce qui vous aura manqué. Vous savez quoi ? Bye bye le bikini body. En tous cas celui que vous idéalisez pour être canon en maillot de bain.

Pour ma part j’ai déjà un bikini body. Il n’y a qu’à lire mon billet « Living my best body positive life ». Donc là concrètement j’ai d’autres choses à gérer.

Je ne vais pas m’étaler sur les silhouettes grosses choisies pour illustrer les personnes égoïstes qui manquent de civisme durant cette période en dévalisant les supermarchés.

Lire ce type de déclarations grossophobes , en rire, les relayer peut être particulièrement violent pour des personnes qui ont déjà une relation compliquée avec l’alimentation (cela quelque soit leur silhouette). Je sais que chacun.e essaie de gérer la situation comme iel peut mais vraiment la grossophobie là STOP. C’est le moment de vous éduquer et de faire preuve de bienveillance envers les autres.

Il est d’autant plus intéressant de lire « On va tous prendre 20kg ». C’est montrer à quel point bon nombre de personnes sont persuadées que cette situation va leur faire prendre du poids. Eh bien peut-être prendrez-vous enfin conscience que la prise de poids est multifactoriel. Rachel Saddedine en parle d’ailleurs de son surpoids à cause de ses troubles hormonaux liés à son SOPK.

Et si cette période était propice à la réflexion sur nos certitudes ?

Cette période peut déclencher des TCA chez certain.e.s comme chez moi. Si comme moi vous en souffrez : soyez indulgents avec vous.

Votre prise de poids ces prochaines semaines (et quelque soit la période d’ailleurs) ne remet absolument pas en cause votre valeur.

En début de semaine, ma plus grande crainte était que mon hyperphagie boulimique refasse surface de façon particulièrement incontrôlable comme jamais.

Pourquoi je mange ? Pour combler un vide, un manque, me couper de mes émotions, apaiser mes angoisses. C’est le cas de beaucoup de personnes qui en ont pleinement conscience ou pas.

Comment faire lorsque l’angoisse n’est pas que personnelle mais touche le monde entier ?

Accepter que je ne peux agir sur la situation mais que j’ai en revanche la possibilité d’agir de façon positive sur ce la manière dont je vis les choses. Je sais par ailleurs que ma psy est disponible pour une consultation via skype.

Se faire confiance et lâcher prise

Concernant l’alimentation, si vous me suivez via instagram vous savez à quel point j’ai une vie sociale intense niveau restaurants, brunch, soirées, petite commande de California sushi en passant, n’est-ce pas !

Je sais qu’il est encore possible de commander via des applications mais je refuse d’exposer les livreurs à tout risque. Tout comme j’ai ignoré tous les codes promotions des différentes marques de mode et beauté que j’apprécie. (La petite robe à pois qui me fait de l’oeil attendra. Peut-être mais que je n’en ai pas besoin en fin de compte ? )

J’ai donc fait des courses alimentaires (sans me ruer sur tout le magasin !!!) avec dans l’idée de cuisiner de bons petits plats, redécouvrir ma cuisine et surtout m’occuper. J’ai pris un peu de tout notamment pour booster mon système immunitaire. Je veux bien cuisiner mais pas y passer 5 heures non plus hein (quoique, peut-être que je vais enfin maîtriser la recette du thiebou dieune – plat du Sénégal ?) En tous cas j’ai pris des légumes surgelés non préparés comme ça je dose moi-même l’assaisonnement.

Faire de la nourriture son alliée.

Je n’ai absolument pas retiré le chocolat que j’affectionne pour le déguster quand j’en ressentirai le besoin. L’idée n’est pas de me restreindre mais de pouvoir me faire plaisir sans culpabiliser. C’est important surtout en ce moment. Danielle m’a conseillé de faire de la pâtisserie. Il y a pleins de recettes sur son blog. Allez-y !

Concernant l’activité physique, je profite de tout ce qui est possible grâce à internet. N’est-ce-pas juste providentiel d’avoir ainsi accès à tel cours de yoga à je ne sais combien de milliers de kilomètres de nous ? Mon amie Bérénice en donne régulièrement en live sur son compte instagram. Elle a même développé un petit programme pour les enfants.

J’ai noté aussi que des salles de sport proposent des cours à suivre depuis chez soi. C’est le moment de tester. N’oubliez pas youtube ! Il y a TOUT sur youtube. D’autant plus que là personne pour vous regarder, vous juger, se moquer.

Pour ma part j’ai adoré prendre un cours de Booty Therapy donné tous les jours à 18 heures par Maïmouna. C’est un excellent moyen de lâcher prise, décompresser et libérer ses émotions. J’ai mis quelques extraits du cours dans la bulle « Feel Good » de mon compte instagram. Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas dansé. Je me suis sentie revivre. J’ai senti mon corps revivre. Avec ma vie à 100 à l’heure là j’avais en fait oublié que ce truc là me fait énormément de bien.

Qu’en est-il de la vie sociale ? Ayant pour habitude d’être seule, la solitude ne me pèse pas. Il faut dire que j’ai appris à apprécier ma compagnie mais la période est quand même spéciale.

Instragram/Facebook live, skype, Facetime, Zoom, les occasions de faire un apéro avec des ami.e.s ne manquent pas ! J’ai même assisté à un anniversaire en restant chez moi. N’oubliez juste pas que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

J’ai aussi beaucoup glandé, je n’ai absolument pas commencé de grand tri de mes armoires et autre ménage de printemps. J’ai plus que jamais découvert Tiktok (les millénials sont des êtres merveilleux), j’ai aussi regardé quelques séries notamment mes séries sénégalaises préférées. ça y est c’est décidé ! Je me dois d’écrire le scénario du spin-off de la série Pod et Marichou. J’en ai marre de voir Marichou souffrir. C’est n’importe quoi.

Pour l’instant je peux vous conseiller sur Netflix la série « Self made » sur l’histoire de Madam C J Walker, la première femme noire millionnaire. C’est une mini série en 4 épisodes sur la beauté, le colorisme, l’estime de soi, l’entreprenariat féminin, les luttes sociales. A voir. N’hésitez pas à m’envoyer un MP pour débriefer. J’adore ça.

Je pense que j’ai fait un peu le tour de cette première semaine de confinement et de la façon dont je gère mes TCA et autres angoisses. J’espère que cela vous permettra de voir que vous n’êtes pas seul.e.s.

Si vous arrivez pas à gérer : sachez que ce n’est pas grave. Vous avez le droit, tout comme moi de ne pas y arriver. Cette situation est inédite pour tout le monde. Chacun.e est encouragé à faire comme iel peut.

Merci au personnel soignant et à toutes les personnes généralement invisibles qui continuent à travailler durant cette période et qui sont particulièrement exposées notamment les hôte.sse.s de caisse, éboueurs, acteurs sociaux…

Bon courage à toutes les personnes qui sont en télétravail notamment avec leurs enfants à gérer. Grosse pensée aux mamans solo.

Je vous embrasse (de loin et si consenti).

Tous les vêtements que je porte sur ces photos ont été achetés en magasin lors de mon dernier séjour aux Etats-Unis.

Photos Capucine De Chocqueuse – Maquillage Nallah Sangaré

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Author

Blogueuse body Positive depuis 2007 Créatrice de #Ibilola et fondatrice de #FrenchCurves contact@gaelleprudencio.com

5 Comments

  1. Bonjour Gaelle, merci pour ce bel article. Ce matin j’ai eu un gros moment de tristesse quand j’ai donné des bonbons à mon fils et que mon mari m’a dit « non mais attention là tu veux pas qu’il finisse bouboule la fin du confinement ou quoi ? » sa phrase a réveillée la petite fille que j’étais qui passait sa journée à penser à ce qu’elle pourrai manger en cachette et à qui on a dit bien des fois publiquement « ah non toi tu peux pas manger ça c’est pas bon pour toi tu prends trop de poids ».. des années et des années de restriction. S’en ai suivi une longue discussion avec mon mari sur ce qu’est la grossophobie, la restriction et l’enfer des régimes.. tant de choses dont on avait jamais parlé au final depuis toutes ces années. Je vais lui faire lire ton article je pense ça complétera notre discussion. Prend soin de toi Gaelle 🙂

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
Translate »