Category

Mode

Category

Hello mes beautés ! J’espère que vous passez un bel été et que vous avez pu prendre du temps pour vous et vos proches.

Si vous arrivez ici en espérant recevoir des conseils pour vous habiller selon votre silhouette eh bien sachez que ce n’est pas le genre de la maison. On a déjà les cuisses qui se frottent et qui nous irritent alors enough hein !

Dans ce billet je partage un de ces nombreux looks que j’apprécie en cette saison estivale ainsi que mes conseils pour vous sentir libre dans vos vêtements durant cette période pas toujours évidente pour nos bourrelets.

Vous retrouverez aussi une sélection de mes pièces favorites de la saison à la fin du billet.

Il y a quelques vêtements que vous avez d’ailleurs pu voir sur mon compte instagram ces dernières semaines. N’hésitez pas à y retourner pour voir le tomber sur moi et parfois même en mouvement.

Ma stratégie pour me sentir bien dans mes vêtements

Mon but durant l’été est de me sentir le plus à l’aise possible dans les vêtements que je porte

Exit les matières qui collent et dans lesquelles je ne respire pas, les coupes cintrées et trop près du corps voire serrées quand je veux forcer pour entrer dans certaines pièces, tu connais.

Avec cet été et ses divers épisodes de canicule la façon de m’habiller est bel et bien stratégique !

Privilégier des matières comme le coton notamment des vêtements de chez Ibilola (always !!) ou encore du lin, des pièces confortables et à sa taille. Je précise hein parce qu’on aime bien forcer le forcing avec certaines pièces mais plus elles sont serrées, moins elles sont agréables en fait. On peut y respirer aisément, on n’y transpire pas outre mesure et ils ne collent pas sur notre peau. Je trouve ce dernier détail particulièrement désagréable.

Sans oublier de porter de la couleur histoire de ne pas attirer inutilement le soleil.

Je rappelle d’abord et avant tout de se faire plaisir. Oublier ses complexes, ne pas soucier des regards extérieurs. Le plus important est celui que vous porter sur vous-même alors si le vêtement vous plaît et qu’il remplit tous vos critères : YOLO ! Qui va se négliger ? Hein ?

Crop top, jupes patineuses, robes aux manches bouffantes, fente en veux-tu en voilà, c’est le moment de profiter pleinement des dernières semaines des vacances.

Mon look du jour

Ici par exemple je porte une combinaison (mon dressing commence à compter plus de combinaisons que de robes !), des sandales, peu d’accessoires et une coiffure avec laquelle je ne sens pas mon volume capillaire. Less is more.

Je me sens vraiment libre de mes mouvements dans une combinaison, notamment celle-i qui est fluide. Je ne quitte pas non plus celle que je porte dans ce billet. Malheureusement Eloquii a définitivement décidé de nous priver de ses collections. Nous ne pouvons carrément plus accéder à l’e-shop depuis l’Europe. Incroyable mais vrai.

Eh bien je vais purement et simplement continuer à mettre mon argent là on veut de moi.

Pour la petite histoire, j’avais essayé cette combinaison mais n’étais pas très convaincue au premier abord. Je la trouve un peu petite au niveau du bonnet alors que c’est une taille au dessus de ma taille habituelle. C’est après l’avoir vue sur Stéphanie Zwicky que j’ai voulu lui donner une seconde chance et voilà ! Elle arrive jusque sur le blog, le graal pour tout vêtement de mon dressing.

Petite invitée au programme, ce joli sac Amélie Pichard que j’ai piquée à ma photographe et que je compte bien attirer dans ma vie pour toujours.

Avez-vous lu mon billet « Mes astuces pour profiter de l’été quand on est grosse » ? Je vous le recommande vivement.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne poursuite de votre été.

N’oubliez pas de profiter de chaque instant, de ralentir et de ne surtout pas vous prendre la tête avec des détails du quotidien. Ils n’auront tellement plus d’importance dans quelques semaines, mois, années.

Les photos sont de Capucine De Choqueuse . Je suis coiffée par Joëlle et maquillée par Sandra. (Je crédite les personnes avec lesquelles je travaille d’abord pour rendre à César ce qui appartient à César mais aussi pour que vous alliez découvrir leur travail et fassiez appel à leurs services hein !)

Merci à l’équipe de l’hôtel Monte Cristo pour son accueil chaleureux.

Ma sélection shopping

Pour aller plus loin

Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax

Me suivre sur Instagram

Rejoins la communauté sur Facebook

Discutons sur Twitter

J’ai quelques vidéos sur YouTube

Retrouvez ma sélection de maillots de bain grande taille à la fin de ce billet. Il y en a pour tous les budgets, tous les styles, du bikini, du maillot 1 pièce, du sexy, du sculptant, de l’originalité et tout ceci parfois jusqu’à la taille 60.

Profiter de l’instant présent

Même si l’été 2020 ne correspond pas exactement à tous les plans que nous avions faits pour les vacances : rien ne nous empêchera de vivre notre meilleures vies en maillot de bain !

Et si cet été, que vous partiez ou pas en vacances, vous vous autorisiez à vous apprécier dans un maillot de bain, un short, un crop top, les bras nus ?

D’abord apprendre à se connaître puis s’apprécier enfin s’affranchir du regard de l’autre. Le chemin vers l’acceptation de soi ne se fait pas en un jour.

It’s OK si vous vous sentez à l’étroit dans votre corps. Tellement à l’étroit que vous ne l’aimez pas.
Il n’y a ni compétition ni performance ici.
It’s OK si vous n’y arrivez pas.

Sachez qu’il y a même des jours où il nous arrive d’oublier que nous sommes notre meilleur.e ami.e.
Cette meilleur.e ami.e capable de nous rappeler que nous sommes un trésor et qu’aucune norme érigée par la société et/ou par des magazines féminins ne devrait nous empêcher de profiter de notre corps à l’instant T.

Le bikini body, quelque soit votre taille : vous l’avez déjà.

Comment choisir son maillot de bain ?

Ayant passé le cap du maillot de bain comme une « épreuve » ou encore « moment de vérité », je m’applique à penser au style de maillot de bain que je recherche. J’attends toujours avec impatience la collection de Gabifresh sur laquelle je craque chaque année comme avec ce magnifique maillot de l’été dernier. Malheureusement je n’ai pas été assez réactive cette année. Mes coups de coeur ont vite été sold out.

Tout est que, pour choisir mon maillot je pense désormais au style que je souhaite. J’aime autant les maillots 2 pièces qu’une 1 pièce. C’est vraiment une question d’envie et d’humeur.

Cette année par exemple je rêvais d’un maillot blanc depuis from Mathusalem ! Voilà une naïade aux anges ! J’ai trouvé le mien sur Asos ici et je vois qu’il est en soldes en ce moment.

Je prends aussi le temps de regarder le rendu sur les mannequins. Je trouve que les e-shop se sont vraiment améliorés ces dernières années pour présenter les modèles sur les mannequins en vidéo avec différentes photos. N’hésitez pas à prendre le temps d’utiliser tous les outils proposés par les sites de vente en ligne.

J’aime tout particulièrement le fait que la plupart des e-shop ne retouchent plus le corps ni n’effacent les cicatrices et vergetures de mannequins. J’avoue que cela joue de plus en plus dans mes choix de consommation de mode.

Pensez aussi à vous rendre sur instagram ou même tiktok pour voir ce que les créatrices de contenus postent comme photos. Cela peut énormément aider.

N’oubliez pas de vérifier s’il n’y a pas un petit code promotion qui traîne quelque part ! En ce moment il y a 20% supplémentaires sur les soldes chez Asos avec le code ASOSSALEEXTRA20.

J’espère que ces informations vous aideront à faire votre choix !

Que comptez-vous porter comme maillot cet été ? Plutôt 1 pièce ou 2 pièces ?

Je vous laisse avec les photos de mon shooting dans ce magnifique maillot de bain et vous souhaite de belles vacances où qu’elles se passent.

Les lunettes sont issues de la collaboration entre la chanteuse Lizzo et Quay Australia (ici). Les boucles d’oreilles sont de chez Hema.

Maquillage Nallah Sangare – Coiffure à domicile avec tout le salon de coiffure Chan-tra Bin – Photographe Capucine De Chocqueuse – Assistante Saaro.

*Cet article contient des liens affiliés.

Je vous en parlais il y a quelques jours : j’ai été conviée à présenter ma marque Ibilola durant la Full Figured Fashion Week.

Cette édition digitale de la semaine qui célèbre la mode grande taille a été l’occasion pour moi de faire découvrir Ibilola à un public de professionnels et modeuses américaines.

Le show en détail

Je vous laisse ainsi visionner la présentation ci-dessous en exclusivité.

J’avais pré-enregistré mon passage vu le décalage horaire et toutes les informations qu’il était nécessaire d’inclure dans la vidéo qui es découpée comme suit :

D’abord ma présentation, celle de la marque et de ses valeurs.

Ensuite : retour sur le travail au Bénin entre sourcing de tissus, confection à l’atelier et shooting sur place. De l’importance de valoriser la créativité africaine n’est-ce-pas !

Puis la rencontre avec les Babes of Ibilola, la communauté de clientes de la marque.

Enfin, le show avec la présentation des modèles iconiques d’Ibilola dans différents imprimés

J’espère que vous avez apprécié cette vidéo ! N’hésitez pas à me faire vos retours et me faire part de vos modèles préférés. J’ai adoré travailler de cette façon et n’exclut pas de partager régulièrement d’autres vidéos avec les différentes collections. Qu’en pensez-vous ?

Ibilola c’est d’abord une team

Je tiens à remercier chaleureusement toutes les merveilleuses personnes qui ont contribué à la réalisation de ce show :

Mélody Munsch derrière la caméra

Calliope_Tores la Babe of Ibilola du jour

Sandra Tevi au make up

Philippe Katan au montage

Moi-même pour le travail acharné. Girl !! Je suis fière de toi !!!

Merci à vous pour votre soutien inestimable. Nous formons une vraie team.

Pour en savoir plus sur la Full Figured Fashion Week et connaître les raisons pour lesquelles cet événement est marquant dans mon parcours entrepreneurial c’est par ici !

Tous les modèles que vous voyez dans le show sont disponibles en pré-commande sur ibilola.com .

Ibilola, ma soeur, doit être fière de là où elle …

Je vous souhaite une belle semaine mes beautés.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

J’ai le plaisir de vous annoncer que je présenterai la nouvelle collection d’Ibilola à l’occasion du défilé virtuel de la Full Figured Fashion Week le samedi 27 juin.

Il s’agit de la semaine dédiée à la mode grande taille qui se tient chaque année à New York.

Il y a 10 ans, jour pour jour je me rendais à NYC pour assister à cette fashion Week. Si on m’avait dit à l’époque que j’y présenterais un jour ma marque en tant que créatrice de mode je ne l’aurais pas cru. Et puis c’est encore plus spécial car en ces temps de Covid-19, c’est encore le digital qui nous réunit.

Je me souviens que j’étais si émerveillée de découvrir des mannequins qui faisaient ma taille. Elles défilaient dans des vêtements qui épousaient parfaitement leurs formes sans jamais les cacher.

C’est lors de cette Fashion week, ponctuée par des conférences sur l’industrie de la mode grande taille que j’ai senti que ma mission se situait exactement là. Je souhaitais travailler à apporter une vision positive de la mode grande taille.
Autant dire que je suis particulièrement fière, émue et honorée d’y présenter Ibilola, la première ligne de mode grande taille en Wax.

Je me suis replongée dans mes souvenirs de cette fashion week qui est la première du genre. Je n’avais pas réalisé tout ce que j’y avais vécu.

Quelques influenceuses américaines : Nadia Aboulhosn , Marie Denee, Elann Zelie, Gwen Devoe organisatrice de la FFFWeek

J’ai entendu parler de la FFFWeek en mai 2009 lors de la première édition à travers une interview de Gwen DeVoe, organisatrice de l’événement. Je lui ai alors écrit en lui promettant d’être présente l’année d’après.

Je ne vous raconte pas les péripéties pour obtenir mon visa pour les Etats-Unis. Mon passeport quant à lui était retenu par le consulat du Sénégal qui ne souhaitait pas renouveler sans que je ne présente un certificat de nationalité. J’ai vraiment très mal vécu ce moment, sachant que je vivais par ailleurs des difficultés avec mon titre de séjour.

J’ai finalement réussi à me rendre à New York en 2010 pour la toute première fois. J’entrais dans un monde magique ! Je rencontrais mes blogueuses préférées, assistais à des conférences qui ont forgé ma vision de de la size acceptance, prémices du Body positive comme on l’entend aujourd’hui, j’ai échangé, noué des relations solides que j’ai encore aujourd’hui, rencontré des mannequins qui étaient au début de leur carrière. Coucou Ashley Graham !

Lors de ces événements, la programmation était folle. Croisière en blanc pour ouvrir les festivités, des concours de mannequins, concerts, séance shopping guidée à travers la ville, et évidemment des défilés de mode.

Je peux vous dire que je n’ai en fait jamais visité la ville de New York car très prise durant cette semaine.

J’étais la seule francophone pour cette édition. L’année d’après j’ai embarqué 3 copines avec moi pour un girls trip, l’année suivante nous étions une douzaine. Nous partagions un appartement à Brooklyn et vivions notre meilleure vie comme dans une série tv.

Entre temps, mes missions ont augmenté ! Tantôt reporter sur place pour des webzines français, tantôt blogueuse officielle de la Full Figured Fashion Week en charge de la création de contenus sur les différents événements. J’ai énormément appris sur le « business » du blogging par exemple en partageant ma chambre avec Marie Denee, alias The curvy fashionista. C’est d’ailleurs lors d’une conversation nocturne avec une collègue australienne que j’ai eu l’idée de créer le collectif French Curves. C’est aussi à ce moment là que j’ai imaginé mon projet de boutique éphémère avec la Curvy boutique – Dakar.

La Full Figured Fashion Week c’était une expérience stimulante dans l’expérience déjà particulière qu’est un voyage à New York.

Avec Gabifresh, Marie Denee, Chastity Valentine, d’autres collègues blogueuses

En voyant toutes ces photos je constate que je portais régulièrement du Wax pour la grande soirée de clôture. J’ai toujours considéré ces imprimés comme des tenues d’apparat ainsi qu’une façon d’emporter un peu d’Afrique avec moi jusqu’aux Etats-Unis. Cela me rassure de voir que je suis constante sur le sujet.

Une robe confectionnée à Dakar dans un Wax Vlisco sûrement subtilisé à ma maman.

Si jamais vous souhaitez suivre l’événement de ce week-end, les défilés, assister aux conférences en ligne, découvrir de nouvelles marques, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la Full Figured Fashion Week.

Pour ma part, je vous donne rendez-vous le dimanche 28 juin à 18 heures lors du live du Curves & Cocktails pour débriefer au sujet de mon défilé et de toutes les festivités.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

L’été est sans aucun doute ma saison préférée.

Celle durant laquelle je peux enfin me découvrir entièrement, revoir la mer et m’y baigner même si ce n’est pas encore gagné avec Corona. Je compte bien profiter de chaque instant de cet été 2020 quelque soit l’endroit où je serai.

Je suis super inspirée durant la saison estivale pour m’habiller notamment parce que je n’ai pas à porter des couches et des couches de vêtements.

Même si je n’arrête pas de porter de la couleur durant les temps froids, je me sens vraiment plus heureuse de porter de la couleur et certains accessoires entre mon anniversaire (début de l’été pour moi et la mi-septembre).

C’est malheureusement la période durant laquelle beaucoup de personnes grosses éprouvent des difficultés à profiter pleinement de ce moment car il fait chaud, que certain.e.s n’osent pas montrer leurs bras et/ou leurs cuisses, qu’on transpire beaucoup et que les cuisses brûlent à cause des frottements. J’ai d’ailleurs publié un billet à ce sujet avec quelques astuces et conseils pour bien traverser cette saison. N’hésitez pas à le consulter ici « Mes astuces pour profiter de l’été quand on est grosse« .

Ma démarche vis à vis de la mode

Ma consommation de vêtements a encore plus évolué ces 9 derniers mois.

Après mon craquage phénoménal aux USA l’été dernier j’ai encore plus réfléchi à ce que je souhaite porter et la façon dont j’ai envie de vivre la mode. De belles matières, une réflexion sur le pourquoi du comment de la fast fashion, la démarche d’inclusivité des marques chez lesquelles je consomme, etc etc.

Ayant créé ma propre marque il y a 3 ans et en adoptant par exemple le système de pré-commandes : je me sens encore plus concernée par une démarche de consommation raisonnée de la mode.

Chassez le naturel il revient au galop

A l’approche de l’été j’ai toujours envie de m’acheter de nouvelles sapes parce que bon avouons que j’aime vraiment ça !

Pour continuer dans mon choix de consommer différemment, j’ai pris le temps de trier le contenu de mon dressing, de donner, jeter, et vendre sur mon compte Vinted (lien ici) ce que je ne compte plus porter, ce qui est usé et ce qui ne me plait plus. Il y avait même des pièces jamais portées encore étiquetées. Come on gurl !

Mon dressing est un mix de pièces très fortes notamment avec ma collection de tenues de chez Ibilola, ma ligne de vêtements en Wax ainsi que des basiques. J’associe généralement ceux-ci pour une touche colorée plus ou moins prononcée.

Pour mon shopping de fin de confinement, début d’été, félicitations de mois sans faire de shopping, je me suis donc tournée vers des basiques ! Quelle originalité !

Mon look du jour en est la parfaite illustration de tout ce cheminement

Le pantalon fuselé déjà : une coupe que j’adore !! Je le porte avec TOUT. Du top blanc à l’imprimé, de l’escarpin aux baskets. C’est THE basique que j’ai adopté et surtout la coupe de pantalon qui me plaît réellement. Je m’y sens tellement bien c’est un truc de fou. J’avoue qu’il me fait un peu penser au confort d’un jogging. Après des mois passés à la maison : on adore les pièces fluides et légères.

Le caraco avec ses fameuses bretelles spaghetti. Un cauchemar pour certain.e.s car les bras nus tu connais. Et pourtant je trouve cette pièce tellement chic. Elle se porte seule, se glisse sous une veste en denim, un blazer et on c’est parti.

De l’inclusivité dans la mode

Trouver des basiques de qualité qui traversent les saisons reste néanmoins une réelle difficulté lorsqu’on dépasse une taille 44. Et pourtant ce sont les pièces qui devraient constituer la base de notre dressing comme leur nom l’indique.

Avoir des vêtements dans de belles matières, dans lesquelles nous nous sentons à l’aise, qui sont bien coupées et dans lesquelles nous ne souffrons pas de désagréments type transpiration et vêtements qui collent bizarrement devraient juste être un pré-requis en fait.

J’espère que l’industrie va évoluer dans ce sens. Je trouve que nous méritons des choses de valeur en fait autant que nous avons de la valeur.

Je sais que la réflexion sur la mode éthique au sens commun du terme est assez prématurée en ce qui concerne la mode grande taille. C’est vrai que nous en sommes encore à chercher LE tailleur super bien coupé qui prend en compte toutes les spécificités de nos différentes morphologies. Néanmoins je dépose ça ici histoire que planter une petite graine comme je le fais depuis from Mathusalem maintenant.

Avec la crise sanitaire et économique l’industrie de la mode a accéléré sa réflexion sur les questions d’éthique.

Il est grand temps de penser l’inclusivité comme une grande part de la mode éthique et du développement durable.

On parle écho-responsabilité à tout va. Et si le fait de proposer une meilleure offre aux rayons grande taille mais pas que : aux personnes non-blanches, à celles vivant avec un handicap, à une vision moins genrée du vêtement pouvait limiter la consommation de fast fashion ? Hein ?

Stop l’hypocrisie dans ce sens car oui on parle de diversité avec 2-3 mannequins qui sortent des standards beauté érigés par la mode mais ce n’est pas suffisant ! We want more !

Je me dis qu’il faudrait carrément une sorte de « label inclusif » comme pour les matières, conditions de travail, conditions de production.

En tant que consommACTEUR c’est aussi important de dépenser notre argent là où sommes valorisé.e.s et où nous sommes accueilli.e.s à bras ouverts ainsi que notre porte-monnaie.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’achète pas de vêtements auprès de certaines enseignes qui n’étendent pas leurs tailles mais jouent sur tous les codes du discours body positive. Et puis sérieusement la mode de l’oversize m’exaspère car j’attends un certain rendu, une certaine attention portée à la confection du vêtement. Pas un habit au rabais niveau technicité et que je peux porter juste parce qu’il est oversize.

Gars mon argent compte en fait ! Donc je décide de le mettre là il est vaut la peine d’être dépensé et là où je me sens respectée. Ce serait cool de réussir à ne plus se contenter de ce qu’on nous donne mais d’aller plus loin encore. Je pense que c’est vraiment ce qui m’a poussée à créer ma propre marque en fait.

Le numéro sur l’étiquette ne compte certes pas dans ma vision de la mode mais l’investissement apporté par une marque pour inclure le plus de monde si en fait.

En fin de compte : scander qu’on se sent concerné par l’humain, les conditions de fabrication d’un vêtement et exclure toute une frange de la population c’est un sacré concept quand même !

Qu’en pensez-vous ? Comment vivez-vous la mode ? Avez-vous remarqué que vos habitudes de consommation évoluent ?

Je vous laisse avec les photos de ce look que j’adore avec ces basiques qui me plaisent tant et que vous croiserez par-ci par-là au détour des looks des prochaines semaines portés différemment.

Voici les liens de ce qui est encore en ligne : pantalon / caraco / chaussures (offertes par la marque) / le sac vient d’une boutique à Lagos /Pour le sautoir vous trouverez votre bonheur sur Afrikrea / J’ai trouvé les boucles d’oreilles en magasin chez Hema. Mes mèches viennent de chez Mama Rose Beauty, une marque de mèches black owned dont je vous ai parlé dans le billet ici.

Pour sortir de chez j’ajoute un masque en Wax de chez Ibilola et on est bon ! Ils sont en vente en édition limitée sur l’e-shop ici.

Un grand big Up à mon équipe pour la mise en beauté de ce shooting maison. Je devrais peut-être leur consacrer un billet spécial car les femmes avec lesquelles je travaille sont vraiment merveilleuses et investies dans leur mission à mes côtés.

Maquillage Nallah Sangare – Coiffure à domicile avec tout le salon de coiffure Chan-tra Bin – Photographe Capucine De Chocqueuse – Assistante Saaro.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Hello mes beautés ! Comment vous portez-vous ? Cela fait désormais 1 mois que le déconfinement a commencé en France. Comment le vivez-vous ?

De mon côté : j’y vais step by step. Je suis très peu sortie de chez moi. Il faut dire que je travaille à mon compte et hors événements reste habituellement à la maison. J’ai néanmoins recommencé à travailler en équipe notamment pour les shootings et lancement de la nouvelle collection d’Ibilola en vente actuellement sur ibilola.com

Avec la team composée de la photographe, maquilleuse, coiffeuse et de mon assistante, nous nous sommes adaptées en faisant par exemple une bonne partie des photos chez moi et dans le voisinage.

Exit les hôtels et le fast parisiens, on fait avec ce qu’on a et commençons où nous sommes. C’est d’ailleurs ainsi que l’aventure d’Ibilola a débutée. J’ai négocié des tissus auprès de ma maman pour lancer ma première production. J’ai ensuite choisi le modèle économique de la pré-commande faute de fonds à avancer pour du stock. Finalement ce choix s’est avéré le meilleur pour éviter tout gaspillage de tissus et produire de façon résonnée.

Tout ceci pour dire que les circonstances peuvent ne pas être favorables, nous avons toujours des ressources insoupçonnées en nous.

C’est d’ailleurs ce dont il est question dans le podcast féministe Nouveau Modèle dans lequel j’ai été interviewée durant le confinement. J’y parle de business, de mes engagements avec Ibilola et de ma vision de la mode inclusive. Cliquez ici pour écouter cet épisode.

J’ai pris énormément de plaisir à prendre les photos qui illustrent ce billet d’abord parce que je suis habillée en Ibilola et surtout parce que la jupe patineuse en Wax avec des poches et la première pièce que j’ai pensée pour lancer ma ligne de vêtements.

C’est un modèle de jupe qui s’intègre à tout type de style que ce soit du casual, du chic ou même du workwear. Le tout est de se sentir bien dans ce que vous portez et de marcher la tête haute.

Si vous me croisez dans les rues de Paris, ce sera probablement avec ce type de look. Je suis souvent en baskets puisque je cours tout le temps entre le RER et le métro et souvent avec une pièce forte et colorée issue de ma marque.

Cette jupe s’intitule Ngoné. C’était le prénom sénégalais de Marie Yvonne qui nous a quittés en mars 2018. J’ai écrit au sujet de la façon dont je gérais ce deuil dans le billet intitulé « Show must go on » .

Comme je l’évoquais dans mon précédent billet : cette nouvelle collection s’intitule « Njaboot » qui fait référence à la famille. J’ai ainsi tenu à donner le prénom de certains membres de ma famille aux différents modèles.

Les imprimés portent le prénom d’une ville d’Afrique qui fait aussi référence à la famille. Celui-ci par exemple se nomme « Tabou ». C’est déjà le best-seller de la saison !

Tabou est une ville de Côte d’Ivoire dans laquelle ma maman a travaillé durant quelques années. Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre pour différentes raisons mais je sais que c’est une ville dans laquelle elle était heureuse de vivre. Et puis bon : vous commencez à connaître mon amour pour la Côte d’Ivoire n’est-ce-pas ? Alors autant en profiter !

Les détails du look

Jupe Ibilola / Crop top / Veste en jean / Boucles d’oreilles / Baskets

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Pin It
Translate »