Category

Mode

Category

Je souhaite une bonne fête à tous mes compatriotes béninois en ce 1er août !

J’avais adoré parler ce qui me rend fière d’être sénégalaise (à relire ici). Aujourd’hui c’est la fête nationale du Bénin qui est le pays d’origine de mes parents alors je me lance avec ce qui me rend heureuse lorsque je suis au Bénin.

Si on m’avait dit que je renouerais à ce point avec l’ex Dahomey honnêtement je ne l’aurais pas cru une seule seconde !

Beignets vie

Nous sommes en mars 2022 et je commence ces lignes en étant assise dans la cour de la Maison Ifè. C’est la maison d’hôte dans laquelle je loge lorsque je suis à Cotonou. C’est mon second séjour dans cette résidence et c’est toujours aussi agréable.

La première chose qui me rend d’ailleurs heureuse lorsque je suis au Bénin se trouve dans cette maison.

Il s’agit du petit déjeuner ! 

Celui-ci est composé de beignets appelés yovô-dokô, de patés (une version salée des beignets si je peux illustrer ainsi), de fruits frais produits localement ananas, mangues, papayes) et d’une bouillie bien chaude. 

Ah la bouillie ! Notamment le aklui à base de grains de maïs. 

C’est mon bonheur dans une tasse. Ma madeleine de Proust !

Ceci me ramène loin à l’âge de 8 ans lors de vacances mémorables entre le Bénin et le Togo avec ma défunte soeur Ibilola, mon grand frère Mika, ma cousine Aïcha et ma tante TaAdé.

J’étais déjà venue au Bénin vers l’âge de 2 ans mais je n’en ai aucun souvenir. Seules des photos peuvent en attester. 

Je me souviens que durant tout cet été là, nous attendions avec impatience l’arrivée de la vendeuse de bouillie ! Celle-ci arrivait avec son énorme thermos sur la tête et nous servait un aklui fumant, sucré et parfumé à la citronnelle. 

C’est l’un de mes plus beaux souvenirs d’enfance. 

Vous comprendrez donc aisément à quel point le premier repas de la journée est sacré pour moi lorsque j’arrive à Cotonou. 

J’en ai même fait un Reels ! 

Retour au bercail

J’aime aussi l’idée que je suis chez moi tout en étant étrangère. C’est à la fois vivifiant et surprenant comme sensation. 

Je rencontre toujours un nouveau membre de ma famille que ce soit du côté paternel ou maternel. 

Je ressemble physiquement aux personnes. Ce qui n’est absolument pas le cas au Sénégal puisque ben génétiquement parlant je ne suis pas sénégalaise n’est-ce-pas ! 

J’adore toutes les découvertes que je fais ici notamment culturelles. J’ai d’ailleurs une tant qui travaille à mettre le Bénin sur la carte touristique avec son concept « ma culture mon futur« . Elle organise des dîners-spectacles à thème autour des cultures béninoises.

J’essaie de mon côté de réserver au moins une journée à des visites touristiques durant mes voyages malgré la tonne de travail que j’ai ici. 

j’ai ainsi pu me rendre à Ouidah la ville de ma famille paternelle, au village lacustre de Ganviè et même traverser la frontière pour me rendre à Lomé au Togo. 

Cette fois-ci je suis restée à Cotonou et j’ai fait un tour à l’exposition des trésors du Bénin qui ont été récemment restitués par la France qui conserve encore des centaines d’oeuvres pillées lors de la colonisation. I said what I said. 

J’ai profité de cette visite avec mon papa. 

Revenir à Cotonou c’est aussi l’occasion pour moi de passer un moment avec mon père. 

Je n’ai pas grandit avec lui. Le temps qui passe et la pandémie me rappellent inexorablement à quel point la vie est courte alors autant profiter de ces instants. 

Work work work work

Voyager au Bénin c’est beaucoup de travail quand même. Si j’ai une journée de repos honnêtement je dors parce qu’en réalité je ne fais que courir ici. 

J’espère avoir l’occasion de venir pour plus longtemps qu’une dizaine de jours prochainement car pour l’instant mes journées sont rythmées par le sourcing des tissus pour Ibilola, la visite des ateliers et le point sur les collections, shootings, inventaires de la production, départ pour la France. Et voilà ! 

Ce reste néanmoins ce que je préfère ici ! Revoir les partenaires avec lesquels je travaille !

Avec lae Covid je n’étais pas revenue depuis plus de 2 ans. Nous avons réussi à travailler à distance mais rien de tel que d’être au coeur de l’activité ! C’est une sensation unique de voir une robe naître sous mes yeux, la couturière qui coupe le tissu, les apprenties qui cousent les poches.  

C’était pas trop mal aussi de s’absenter aussi longtemps car j’ai pris la mesure de tout ce qui a évolué et de ce qu’Ibilola contribue à créer comme emploi et concrètement nourrir des familles quoi !

Les talents

Au Bénin j’aime rencontrer et des créatifs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je tiens à y organiser les shootings de mes collections.

Coiffeuse, maquilleuse ou encore photographe sont celleux avec qui je travaille en plus des tailleurs à l’atelier mais il y a encore beaucoup à découvrir ne serait-ce que d’un point de vue culinaire. 

Ah la cuisine ! Je devrais peut-êtres lancer dans un voyage au cœur des cuisines béninoises !

Je vous recommande d’ailleurs l’épisode La part du Lion sur Netflix avec entre autre l’influenceuse culinaire Karelle Vignon Vullierme. Vous m’en direz des nouvelles ! 

La cuisine béninoise est sans doute ce qui m’a le plus liée à mes origines durant toute mon enfance. 

Malgré qu’elles ne sont pas nées au Bénin, ma maman et ses sœurs ont toujours cuisiné des plats « du pays » comme on dit. Je suis d’ailleurs heureuse de voir que mon frère perpétue la tradition car mes nièces américaines citeront toujours la sauce gombo parmi leurs plats préférés ! Well done bro’ !

Il y a une forte communauté béninoise au Sénégal alors je peux vous dire que le pont se fait très bien grâce à l’ablo et la sauce feuilles ! 

Hey ça m’a mise en appétit tout ça ! 

J’espère vous avoir donné envie de découvrir le Bénin. Je m’arrête ici même si j’ai encore pleins de choses à raconter ! 

Rendez-vous bientôt au Bénin ?

Je vous laisse quelques informations pratiques pour vous rendre au Bénin. 

Si vous n’êtes pas de la CEDEAO vous aurez besoin d’un visa. La demande se fait en ligne. Il vous sera délivré en moins de 48 heures.

Pour s’y rendre en vol direct : Air France ou Corsair depuis peu avec des prix super abordables ! 

Pour se loger : je recommande la maison Ifè qui est une antenne de la fondation Zinsou qui œuvre à valoriser la créativité béninoise. 

Mon restaurant préféré : chez Tata Vivi pour goûter à la meilleure sauce gombos. 

Pour se déplacer à Cotonou : l’application Gozem est pratique pour commander un VTC ou une moto-taxi, les célèbres Zémidjans.

Un compte Instagram pour en savoir plus sur le Bénin

Look du jour

Je porte du Ibilola évidemment ! Ces photos ont été prises à Porto Novo lors de mon dernier séjour.

Je suis ravie d’avoir travaillé avec Harry Johnson à la photo @afro_hair_addict à la coiffure et @drsoin_ au maquillage.

Mon turban a été noué par une adorable vendeuse de fruits au marché de Porto Novo !

Hey je vous souhaite un joli mois d’août ! Je coupe les réseaux pour quelques semaines et vous retrouverai à la rentrée.

portez-vous bien !

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Je vous donne rendez-vous pour la vente privée d’Ibilola le samedi 30 juillet 2022 de 14h à 17h à Thiais dans le Val-de-Marne.

Ce sera l’occasion pour vous d’essayer nos modèles et vous faire une idée précise des coupes et des tailles si vous n’êtes pas encore une Babe of Ibilola !

C’est le cas par exemple du pantalon que vous hésitez souvent à commander ou encore la longueur à choisir de vos jupes, robes, kimonos.

Vous pourrez par ailleurs mettre la main sur des imprimés officiellement en rupture de stock !

Enfin vous repartirez tout de suite avec votre pièce préférée pour l’été !

Si jamais vous ne trouvez pas votre bonheur sur place, le fait de connaître votre taille vous permettra de pré-commander votre tenue !

Vous trouverez notamment une sélection de nos collections Adeshola Drop#1 et #Drop2 ou encore Ibilola Cruise.

Nous avons hâte de vivre l’expérience shopping Ibilola in real life avec vous samedi 30 juillet 2022.

Pour vous inscrire, rien de plus simple : cliquez sur ce lien.

Veuillez vous inscrire même si vous connaissez déjà l’adresse.

Les photos sont issues du shooting de la collection Adeshola réalisées à Porto Novo au Bénin par  @harryjohnsonfotos avec @afro_hair_addict à la coiffure et  @drsoin_ au maquillage.

Comment soutenir Ibilola gratuitement ? 

Il vous suffit de liker, commenter, partager, enregistrer nos publications sur les réseaux sociaux. 

Pensez aussi à parler d’Ibilola autour de vous ! 

Votre soutien nous est précieux alors rejoignez le compte d’Ibilola dès à présent sur Instagram en cliquant ici.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Au moment où je commence ce billet nous sommes le mardi 24 mai. Je prie de toutes mes forces pour manifester ce fameux bonheur des 39 ans que j’ai visualisé au lendemain de mon 38 ème anniversaire.

Il faut dire que les derniers jours n’ont pas été de tout repos !

Le résultat de mon test PCR est revenu positif à lae COVID-19 alors que je m’apprêtais à rentrer à Dakar le week-end dernier. L’idée était de célébrer mon anniversaire en famille et marquer le coup pour cette dernière année dans la trentaine.

Ayant un schéma vaccinal complet, je n’ai pas l’obligation de présenter un test pour me rendre au Sénégal sauf que j’en fais toujours un histoire de partir l’esprit tranquille.

Au vu des résultats, j’ai décidé de m’isoler chez moi en région parisienne et de reporter mon séjour. Je suis asymptomatique, c’est déjà ça mais c’est là toute la dangerosité de ce virus qui ne cesse de nous surprendre depuis 2 ans.

Tout est que je ne sais pas encore si je pourrai partir d’ici la fin de la semaine ! Moi qui prépare cet anniversaire depuis des semaines !

Malgré les premières heures après l’annonce durant lesquelles j’étais dépitée de ne pas pouvoir retrouver ma famille, j’ai finalement pris les choses avec beaucoup de sérénité.

D’abord parce que faire le test m’a évité d’exposer inutilement du monde au virus et aussi parce qu’honnêtement je serais arrivée à Dakar encore épuisée à force de courir partout avant de voyager (comme d’habitude).

7 days self growth

J’ai donc décidé de vivre cette semaine pré-anniversaire de façon douce en prenant du temps pour moi. 7 jours pour grandir quoi !

J’ai tellement de mal à m’organiser au quotidien que beaucoup de sujets passent facilement à la trappe.

Ceci part de séances de marche quotidienne à de la gestion de l’administratif ou encore ranger le linge qui s’accumule sur un fauteuil !

J’ai donc commencé par établir un planning pour la semaine qui implique de préparer de bons petits plats (les aubergines c’est vraiment sous-côté je trouve), faire de l’exercice chaque jour, ne serait-ce que des étirements, faire une pause dans les publications sur les réseaux sociaux, rédiger cet article de blog…

Pour l’instant j’ai réussi à barrer certaines lignes. Je suis fière de moi.

Si vous avez déjà eu à lire les billets que j’ai publiés le 29 mai des années précédentes, celui-ci est sonne assez différent car mon enthousiasme d’antan est quelque peu coupé dans son élan.

Et pourtant ! Je suis toujours aussi excitée à l’approche de la commémoration de ma naissance ! Ce que j’apprécie c’est l’attente et tout le chemin qui mène à cette date. Alors cette petite déconvenue sous Covid-19 c’est le piment pour mieux profiter à la fin de la semaine non ?

J’ai par ailleurs préparé ma valise dans l’espoir de partir dans quelques jours. Il faut bien garder l’espoir non ?

L’excitation de l’attente digitale

L’attente de l’anniversaire ce sont par exemple les différents contenus que je publie sur mes réseaux sociaux. Je m’amuse tant à chaque fois que je trouve une tournure de phrase subtile y faisant référence. Et puis il y a le shooting ! Trouver le look et les accessoires comme ces ballons qui font toujours leur petit effet.

Cette année j’ai aussi préparé des reels ! Celui-ci publié 39 jours avant le jour J car je fête mes 39 ans.

Une autre le 1er mai pour entrer dans ce mois béni !

Un 3ème publié la veille

Enfin celui-ci que vous avez découvert le jour J

C’est une véritable logistique cette affaire !

Nouveau test PCR : il est négatif !

Après avoir reçu des dizaine de messages de l’assurance maladie m’intimant l’ordre de rester chez moi, j’ai enfin reçu l’autorisation de sortir pour réaliser une nouvelle fouille archéologique de mes narines.

Nous sommes le 27 mai. Je m’envole enfin pour Dakar au Sénégal !

J’ai retrouvé mes nièces américaines, Les Prudencielles. Elles sont en vacances au Sénégal et je vais fêter ma dernière année dans la trentaine avec elles. C’est la première fois depuis très longtemps que je suis en famille pour cette célébration.

Comment cela aurait pu en être autrement ? J’ai d’ailleurs du mal à réaliser que je suis dans ma chambre d’adolescente et que je mangerai des mangues au réveil !

C’est le Jour J ! J’ai 39 ans ! Et c’est le bonheur !

Dimanche 29 mai. Je me réveille chez moi. A la maison. Je m’étais dit que peu importe comment je passerais la journée : être à la maison est tout ce qui m’importe.

J’ai fait en sorte, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois de saisir chaque occasion de le vivre ce bonheur des 39 ans…

Mais qu’est-ce-que c’est le bonheur en fait ? 

J’ai appris à remplir mon réservoir du kiff tout au long de cette année comme j’en parlais déjà ici.

Toute seule ou en groupe, j’ai ressenti un besoin « d’ailleurs » assez fort au point de songer à quitter Paris pour de bon.

Mon envie « d’ailleurs » c’est surtout de retrouver ma famille et j’ai parcouru des milliers de kilomètres pour me rapprocher d’elleux. 

Remplir mon réservoir du kiffe c’est aussi ce travail que j’ai façonné pour que l’épanouissement personnel soit au cœur de mon activité.

Le chemin vers le bonheur des 39 ans c’est beaucoup de moments de doutes et de perte de confiance en moi. Alors évidemment le self-care est au cœur de ma vie. Puis c’est bon quand la psy me rappelle la bad bitch que je suis en fait. 

Birthday Brunch

Enfin ! J’ai réuni ma famille et mes ami.e.s les plus proches pour fêter la commémoration de ma naissance comme il se devait !

Ma chère Saaro qui m’assistait déjà à Paris et qui s’est installée récemment à Dakar a tout organisé d’une main de maître pour que nous puissions profiter du brunch familial du Novotel Dakar.

Cette année le 29 mai tombait le jour de la fête des mères. L’occasion idéale d’avoir les enfants de toutes mes amies avec nous !

J’ai tellement rêvé que mes nièces les rencontrent tous.tes !

Oh et pour marquer le coup je me suis fait un petit plaisir : faire imprimer ma tête sur du tissu ! Un petit clin d’oeil à Ibilola qui a eu lieu grâce à Uniwax.

L’impression a été réalisée en Côte d’Ivoire puis une amie a ramené le tissu à Dakar pour moi.

Gaëlle et ses comportements !

Je vous laisse découvrir ça ci-dessous !

Le shooting des 39 ans

Je suis toujours heureuse de travailler avec Sandra qui me maquille et Capucine De Chocqueuse la photographe.

En route pour les 40 ans !

La robe que je porte est de chez asos.

Nous sommes le 29 juin au moment où je termine ce billet. Pour la première fois depuis que j’ai créé ce blog, je n’ai pas réussi à revenir ici pour faire un résumé de l’année précédente, comment j’appréhende la celle-ci, mon état d’esprit etc.

La réalité est que je suis très fatiguée car (peut-être les conséquences du Covid ?) mon traitement de la thyroïde est complètement fucked up.

Je suis en hypothyroïdie. A part gérer le quotidien d’Ibilola et créer du contenu pour mes clients et dernières campagnes avant l’été eh bien je dors. Tout simplement.

Je vais donc profiter des vacances d’été pour me reposer, visiter Paris et m’inspirer à travers des expositions. M’occuper de mes plantes et de mes oignons.

Oui mes 40 ans s’annoncent vraiment peace et sous le signe de l’amour de soi. On ne change pas une équipe qui gagne n’est-ce-pas ?

Je vous souhaite un bel été en espérant revenir ici en meilleure forme. En tous cas je suis fière de moi parce que j’ai réussi à publier cet article qui me tenait à coeur.

En tous cas j’espère vous croiser le 9 juillet pour ma pool party body positive !

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Hey Babes ! Je vous présente ici les 3 derniers imprimés de la nouvelle collection d’Ibilola.

Ceux-ci seront en ligne à partir du mardi 3 mai pour vos pré-commandes sur ibilola.com .

Ici je vous présente uniquement les imprimés et vous demande en revanche de vous rendre sur ce billet pour avoir plus de détails sur le fonctionnement d’Ibilola. C’est vraiment très important pour vous garantir une bonne expérience shopping.

Ces imprimés vous sont ici présentés sur les Babes of Ibilola avec lesquelles j’ai eu le plaisir de passer une journée fabuleuse de shooting.

Vous noterez que nous avons travaillé les looks comme des « ensemble« . Ceci vous permettra de vous projeter dans l’idée qu’on peut porter du full look Ibilola et stand out !

Les imprimés

Kanel, Kikwit et Sokone rejoignent Kiffa, Nyeri et Pobè. Vous pourrez pré-commander n’importe quelle pièce de la collection dans ces imprimés.

Pour l’instant Kiffa et Pobè sont en rupture de stock.

L’imprimé KANEL

Le crop top Mia et le pantalon Sitoé dans l’imprimé KANEL portés par Charline
Kimono Karim et pantalon Sitoé portés par Mélody

L’imprimé KIKWIT

Crop top Rama et jupe Ngoné longueur mini imprimé KIKWIT sur Cassandra
Robe chemise Emma longueur maxi imprimé KIKWIT

L’imprimé SOKONE

Crop top Mia et short Amelia dans l’imprimé SOKONE portés par Cassandra
Robe Aïcha longueur maxi imprimé SOKONE
Nous portons les imprimés Nyeri, Kanel, Kikwit et Sokone

Les Babes of Ibilola

Rendez-vous sur Instagram pour découvrir les profil de nos Babes sélectionné.e.s sur casting.

Crédits

Les photos des Babes ont été prises par Capucine de Chocqueuse

Au maquillage c’est Sandra Tèvi et Chantra Bin à la coiffure

La mienne prise par Harry Johnson avec Christelle pour le maquillage et Eve pour la coiffure.

Je remercie La Caserne qui nous a accueillies pour ces photos. Il s’agit du plus grand accélérateur de transition écologique dédié à la filière mode et luxe en Europe. J’aime l’idée d’inviter des silhouettes trop longtemps ignorées dans ce type d’espace. Ceci contribue à nous rendre visibles.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Hey Babes ! Je vous parle ici de la nouvelle collection d’Ibilola intitulée Adeshola.

Les modèles seront mis en ligne en plusieurs fois ! Voici donc tout ce que vous devez savoir au sujet du Drop #1 !

Notez dors et déjà que la pré-commande sera ouverte dès le mardi 19 avril 2022 sur ibilola.com

« Adeshola » est un prénom Yorouba qui peut être traduit par « Celui qui est couronné pour apporter la richesse/la joie. » selon le contexte. En tous cas c’est encore une histoire de queen et d’aura.
C’est ma petite sœur qui m’a surnommée ainsi en découvrant la coiffure que j’arbore sur les photos.

Pour créer cette collection j’ai eu la chance de retourner au Bénin après plus de 2 ans d’absence du fait de la pandémie.

Sur place j’ai sélectionné différents imprimés que vous avez validés grâce aux sondages dans les stories du compte instagram d’Ibilola.

J’en ai profité pour réaliser ce shooting dans la ville de Porto-Novo qui est la ville d’origine de ma famille maternelle. J’avais envie à travers ces images de rendre hommage aux femmes de ma famille. De véritables Adeshola !

Composée de 6 imprimés au total, cette collection est principalement axée autour des fonds bleus si chers à votre coeur ainsi que beaucoup de rose (que j’adore) et quelques touches de vert. Le tout à travers des imprimés tantôt graphiques, tantôt floraux. Chacune y trouvera sont bonheur. J’en suis certaine !

Les imprimés de ce #Drop 1

Vous pourrez pré-commander n’importe quelle pièce de la collection l’e-shop dans les tissus suivants :

Robe Noura longueur Maxi dans l’imprimé KIFFA
Combinaison Mélody dans l’imprimé NYERI
Crop top Mia et jupe Ngoné longueur Maxi imprimé POBE

Comme toujours les tissus portent le noms de villes africaines. Cette saison nous découvrons KIFFA en Mauritanie, NYERI au Kenya et POBE au Bénin !

Cette collection est aussi l’occasion de découvrir 3 nouveaux modèles qui j’espère vous plairont !

Les nouveautés

Tout d’abord la combinaison Mélody ! Vous allez l’adorer si vous êtes passionnée de combi .

Son encolure bateau sera très facile à porter avec ou sans votre soutien-gorge. Nous avons mis nos célèbres attachettes pour cacher la bretelle de celui-ci.

Evidemment que cette combinaison à des poches comme la plupart de nos modèles !

Elle a aussi un élastique au niveau de la taille pour plus d’aisance.

Combinaison Mélody dans l’imprimé NYERI

Le crop top Mia est un petit bijou avec son décolleté coeur trop mignon et ses manches bouffantes !

Notez qu’il a un smock dans le dos. Ce qui permet au plus grande monde de le porter.

Crop top Mia et jupe Ngoné longueur Maxi imprimé POBE

Enfin, la robe Noura ! C’est une déclinaison du crop top Mia ou est-ce le contraire ?

Tout est que vous pourrez la pré-commander en version mini, midi ou maxi. La version maxi a une fente. La coupe est évasée. Elle est magnifique et super agréable à porter notamment lorsqu’il fait très chaud.

Robe Noura longueur Maxi dans l’imprimé KIFFA

Le système de pré-commande d’Ibilola

Veuillez attentivement lire ce qui suit, notamment si c’est votre première commande chez Ibilola.

Il s’agit d’une pré-commande. Ce qui signifie qu’il y a un délai d’attente de 5 à 7 semaines à partir de la fin des ventes.

Vous recevrez un numéro de suivi dès que votre commande sera expédiée.

La session de vente dure 10 jours soit du 19 avril au 29 avril sur le site ibilola.com

Le stock de tissus est limité. Celui-ci peut donc être en rupture au bout de 2 jours ou de 10 selon le succès de l’imprimé.

Toutes les pièces présentes sur l’e-shop peuvent être commandées dans n’importe quel imprimé de la collection.

Ibilola livre partout dans le monde. Partout et c’est gratuit.

Pour rappel

Nous vous habillons de la taille 44 à 62.

Veuillez nous contacter via hello(@)ibilola.com pour d’autres tailles. Nous étudierons votre demande avec plaisir.

Pour passer votre commande vous devez absolument sélectionner le nom de l’imprimé dans la case prévue à cet effet pour afficher la bonne photo.

Nous sélectionnons les tissus à Cotonou au Bénin et les faisons confectionner directement sur place dans nos ateliers partenaires.

Chaque pièce qui sort de l’atelier et que vous recevez à votre domicile est une pièce unique et créée pour vous.

Le système de pré-commandes nous permet d’éviter le gaspillage et de produire de la mode de façon raisonnée.

Remerciements

Pour immortaliser les images de cette collection j’ai eu le plaisir de travailler avec une toute nouvelle équipe de créatifs.

Je vous les recommande tous.tes pour vos projets au Bénin !

Merci à Harry Johnson pour la photographie.

Christelle pour le maquillage et Eve pour la coiffure.

J’ai pris énormément de plaisir à travailleur avec elleux durant la journée que nous avons passée à Porto-Novo. Retrouvez leurs comptes directement sous les publications sur le compte instagram d’Ibilola.

J’en profite aussi pour remercier chaque personne qui a rendu mon séjour à Cotonou si agréable.

Jeannine, Armistice, Christian, Enoch, Soura et l’équipe de la maison Ifè ainsi que mon papa et Ferdinand son chauffeur.

Je n’oublie pas Sidonie et Jean de l’atelier !

Et à vous les Babes of Ibilola ! Merci pour votre soutien et vos encouragements durant le séjour ! Comme je le disais dans le bilan de l’année 2021 (billet à lire ici), C’est un véritable travail d’équipe que de gérer cette marque de mode !

J’ai hâte de connaître votre avis sur cette collection !

Rendez-vous donc le mardi 19 avril sur www.ibilola.com pour l’ouverture des pré-commandes !

En attendant je vous souhaite un joyeux week-end de Pâques !

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Je séchais un peu pour le titre de ce billet et finalement ce dicton trouvé en ligne correspond parfaitement à mon état d’esprit : veiller sur moi-même en toutes circonstances.

Self-care et célébration

Si vous me suivez depuis un moment et/ou avez lu mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc , vous savez que le mois de mars est assez compliqué pour moi.

J’ai perdu ma grande soeur et ma cousine durant ce mois. Ibilola le 1er mars et Myvonne le 27 mars.

Un mois durant lequel je suis plus ou moins angoissée selon les années.

Tantôt au bord des larmes, souvent revivant des flashs de ces moments sombres.

J’aimerais appréhender ce nouveau mois dans la célébration. Celle de la joie de les avoir connues, de pouvoir témoigner des merveilleuses âmes qu’elles sont et de sourire d’anecdotes à leur sujet.

L’actualité est assez angoissante comme ça. Je travaille donc à m’alléger moralement et à entrer dans ce mois de mars avec de la joie.

Cette célébration commence d’ailleurs maintenant !

Ibilola a 5 ans

Ibilola est la première ligne de mode grande taille en Wax et c’est ma plus grande fierté !

Je lui ai donné le prénom Yorouba de ma défunte grande sœur et j’ai le sentiment d’avoir fait le bon choix.

Ces 5 dernières années furent pour moi un temps de formation sur un métier passionnant !

5 années de rencontres enrichissantes !

De croquis en prototypes et d’essayages avec Mélody, de choix (et galères) de tissus avec Jeannine et Ousmane, de coutures entre les ateliers de Sidonie et Jean, de logistique avec Christian et Saaro, de photos entre Cotonou et Paris en passant par Dakar… de création de contenus.

5 années avec VOUS ! Mes Babes of Ibilola ! Paris, Tokyo, Helsinki, Los Angeles … come on !!!

Dire qu’au départ je voulais juste faire mes petites jupes en Wax tranquillement dans un coin ! Et voilà que vous avez porté cette marque avec moi jusqu’ici et au-delà de mes rêves.

Vous répondez présentes à chaque fois et je vous en remercie parce que gars !!! Ce n’est pas fun tous les jours hein !

Merci infiniment à chaque personne qui contribue au succès d’Ibilola (Ramata, Jessica…).

Sachez que je suis une vraie peureuse hein ! Chaque nouvelle étape me fait trembler mais j’y vais.

Je plonge même dedans car je sais qu’il n’y a pas d’échec, il n’y a que des victoires retardées.

On plonge ensemble pour les 5 prochaines années ?

Découvrez l’équipe d’Ibilola dans cette publication.

Look du jour featuring Ibilola

C’est sans doute l’un de mes looks préférés car il allie des pièces soit difficiles à trouver en grande taille soit tout simplement interdite au dressing des femmes rondes.

Evidemment, on envoie tout valser ici n’est-ce-pas ?

Mention spéciale à la nouveauté de chez Ibilola. L’imprimé SOYO que vous découvrez sur le kimono en longueur maxi.

Vous pouvez d’ailleurs pré-commander votre pièce préférée dans cet imprimé ou un autre sur l’e-shop d’Ibilola.

Comme toujours : les stocks de tissus sont limités et ce n’est pas une blague !

Le reste de la tenue vous connaissez non ? Mon fameux short déjà vu ici avec les collants d’ailleurs.

Le top merveilleux qui sort du col roulé basique est en rupture de stock chez asos et les baskets sont d’une ancienne collection de La Redoute.

Et voilà ! Vivement le printemps !

Je vous souhaite un joli mois de mars.

Le moral revient de mon côté (peut-être parce que j’ai acheté un billet d’avion il y a quelques heures ?)

Les photos sont de Lorna Dee avec Sandra Tèvi au maquillage.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Commander mon livre Fière d’être moi-même, Ed. Leduc à la Fnac ou sur Amazon
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube
Pin It
Translate »