Category

Ibilola

Category

Hello mes beautés ! N’est-ce-pas une merveilleuse semaine qui s’annonce ?

Dans ce billet je vous présente la collection printemps-été 2019 d’Ibilola sur les Babes of Ibilola.

Cette nouvelle vente est ouverte jusqu’au 9 mai 2019 sur www.ibilola.com 

Ibilola fonctionne sur un système de pré-commandes.

Attention : plus vous commandez en début de vente, plus le choix de tissus est important.

Votre article est spécialement confectionné pour vous dans notre atelier à Cotonou au Bénin.

Les délais de livraison sont de 5 semaines à compter de la fin de la vente soit pour mi-juin 2019. 

Vous avez un délai de rétractation légal de 14 jours à compter de la date de votre commande.

L’échange est possible dans la mesure des stocks de tissus disponibles sous 14 jours après la date de livraison de votre colis.

Il ne sera procédé à aucun remboursement. En cas de retour, votre compte sera créditée d’un avoir valable sur une prochaine commande.

Les tailles des vêtements vont du 44 au 62.

Je vous mets la taille de chaque mannequin sous les différentes photos. 

Les prix vont de 45€ à 120€.

Le tissu est du 100% coton que je recommande de laver à la main et de repasser à l’envers.

La livraison est internationale via La poste ou Mondial Relay.

Les jupes et robes sont disponibles dans les longueurs (MINI,MIDI ou MAXI). Elles ont toutes des poches et une fente pour les maxi. 

Aucune commande spéciale ne sera prise en compte.

Des questions : n’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article pour que la réponse serve à tout le monde.


Alors ces Babes of Ibilola dans la collection Diongoma ?

Comme à chaque fois depuis 2 ans qu’Ibilola existe, je tiens à ce que les modèles phares de la collection soient présentées sur les femmes qui les porteront au quotidien.

Pour cette collection, j’ai organisé un casting via les réseaux sociaux. Je vous remercie d’avoir été si nombreuses à soumettre vos candidatures qui étaient vraiment de qualité.

J’ai sélectionné Steffie, Lucie, Mylène et Manon pour ce shooting et j’en suis ravie.

Chacune est venue avec sa personnalité, son flow et surtout ses good vibes. Merci mesdames pour votre professionnalisme et votre engagement envers Ibilola.

Nous avons investi tous les espaces possibles de l’hôtel XO qui a chaleureusement accueilli notre équipe pour cette merveilleuse journée.

Concernant la collection, « Diongoma », c’est le surnom qu’on donne aux femmes rondes au Sénégal. « Diongoma ya taaru » pour souligner sur la beauté de ces formes généreuses.

Les « Diongoma » avaient même une élection de reine de beauté dans mon enfance. Elles marchaient avec un tel port de tête et une telle assurance ! Elles étaient magnifiques, séduisantes et hyper fières d’elles. J’admirais la confiance en elles qu’elles dégageaient. Je les sentais tout simplement libres.

C’est cet état d’esprit que j’ai souhaité recréer à travers ces photos. Des femmes qui se sentent bien et libres dans leur peau et leurs formes.

J’ai encore eu le plaisir de travailler sur ce shooting avec Capucine de Chocqueuse pour la photo et Nallah B. Sangaré pour le maquillage.

Vous souhaitez voir ces vêtements en mouvement ? Rien de plus simple ! Il y a aussi une vidéo ici de campagne réalisée par le très talentueux Philippe Katan.

Merci à toutes les personnes qui contribuent de près ou de loin au succès d’Ibilola depuis le sourcing des tissus jusqu’à votre dressing.

Rendez-vous sur www.ibilola.com pour pré-commander ces modèles jusqu’au 9 mai 2019.

Allez ! Je vous laisse découvrir les photos et les détails à savoir.

La collection Diongoma x les Babes of Ibilola

L’imprimé Tunis 

Manon porte le top Olaïtan. Ceci est une taille 52/54 qu’elle a portée en robe sur sa taille 48/50.

Mylène porte le crop top Malika et la jupe Ibilola en longueur maxi en taille 48/50 . Elle mesure 1m73.

L’imprimé Lagos 

Je porte le kimono Adéniyi imprimé Lagos en taille 52-58
Mylène porte la robe Nandi sans manches imprimé Lagos en longueur midi (attention la couleur de la pièce que vous recevrez sera plus claire). Elle mesure 1m73. Ceci est une taille 48/50.

Steffie porte la robe Linguère imprimé Lagos longueur maxi

Manon porte la robe Nandi imprimé imprimé Lagos en longueur maxi

L’imprimé Kigali

Steffie, 2ème Dauphine miss ronde Paris porte la robe Linguère imprimé Kigali en longueur maxi et taille 56/58.

Lucie, Miss ronde Île de France porte la jupe Ibilola imprimé Kigali en longueur mini et taille 44/46. Lucie mesure 1m59.

L’imprimé Bamako

Lucie, Miss ronde Paris porte la jupe Ibilola en longueur Maxi imprimé Bamako et taille 44/46.
Je porte le kimono Adéniyi imprimé Bamako en taille 52/58

Rendez-vous sur www.ibilola.com pour shopper la collection jusqu’au 9 mai . La livraison est prévue pour la mi-juin.


 

Hello mes beautés !

Dans cet article je vous présente les nouveautés chez Ibilola, ma ligne de vêtements grande taille en Wax.

Veuillez s’il-vous-plaît lire attentivement les informations suivantes pour rendre votre expérience shopping agréable. 

La vente est ouverte du 4 avril 2019 au 11 avril 2019 sur www.ibilola.com (le site est encore en construction). 

Ibilola fonctionne sur un système de pré-commandes.

Attention : plus vous commandez en début de vente, plus le choix de tissu est important.

Votre article est spécialement confectionné pour vous dans notre atelier à Cotonou au Bénin.

Les délais de livraison sont de 5 semaines à compter de la fin de la vente soit pour mi-mai 2019. 

Vous avez un délai de rétractation légal de 14 jours à compter de la date de votre commande.

L’échange est possible dans la mesure des stocks de tissus disponibles sous 14 jours après la date de livraison de votre colis.

Il ne sera procédé à aucun remboursement. En cas de retour, votre compte sera créditée d’un avoir valable sur une prochaine commande.

Les tailles des vêtements vont du 44 au 62.

Je mesure 1m72 et porte une taille 52/54.

Les prix vont de 45€ à 120€.

Le tissu est du 100% coton que je recommande de laver à la main et de repasser à l’envers.

La livraison est internationale via La poste ou Mondial Relay.

Les jupes et robes sont disponibles dans les longueurs (MINI,MIDI ou MAXI). Elles ont toutes des poches et une fente pour les maxi. 

Aucune commande spéciale ne sera prise en compte.

Des questions : n’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article pour que la réponse serve à tout le monde.

On en parle de cette collection ?

Nous l’appellerons « Diongoma ».

Diongoma est le surnom qu’on donne aux femmes rondes au Sénégal. En Côte d’Ivoire par exemple, elles sont appelées « Awoulaba » pour « reine de beauté ». 

« Diongoma » c’est ainsi que je me suis sentie lorsque je posais pour ces photos. Les « Diongoma » et les « Awoulaba » que j’admirais à la télé dans mon enfance marchaient avec un tel port de tête et une telle assurance ! Elles étaient magnifiques, séduisantes et hyper fières d’elles.

Je suis d’origine béninoise, je suis née et j’ai grandit au Sénégal, j’ai eu la chance de beaucoup voyager à travers le continent africain, et je vis désormais en France depuis presque 18 ans. Je suis un mélange de tout ça. C’est aussi ce que j’ai envie de partager à travers Ibilola.

Ibilola c’est un hommage à ma défunte sœur qui souhaitait devenir designer, la concrétisation de ma volonté de faire bouger les lignes de l’industrie de la mode grande taille et un kiffe personnel de faire découvrir le Bénin et l’Afrique au plus grand nombre à travers mes collections et mes voyages sur place.

Ibilola vient de souffler sa deuxième bougie et je suis si heureuse et fière de poursuivre cette aventure grâce à vous, mes Babes of Ibilola qui portez fièrement ces tenues telles les « Diongomas » que j’admirais dans mon enfance.

Cette nouvelle collection est surtout l’occasion pour moi d’aller plus loin dans ma démarche du made in Africa en travaillant avec des talents béninois qui gagnent à être connus comme le photographe Enoch Lokonhounde qui m’a fait l’honneur de me prendre en photos ou encore la maquilleuse Saida Soumanou. Je vous les recommande chaudement pour vos shootings et événements à Cotonou et dans la sous-région.

J’ai aussi tenu à arborer une coiffure trop peu exploitée, souvent reléguée au statut de coiffure pour la maison ou pour dormir. Et pourtant les tresses au fil sont une coiffure des plus techniques qui mérite d’être plus mise en avant. En tous cas lorsque je me promène à Cotonou je vois toutes sortes de variétés de cette coiffure. Cela m’a donné envie de renouer avec elle et de la porter pour ces photos.

Hey je papote beaucoup non ? En fait je suis super excitée ! 

Qui dit nouvelle saison, dit nouveautés ! Dans cette collection « Diongoma » d’Ibilola vous retrouverez les classiques de la marque comme:

  • la jupe Ibilola disponible dans 3 longueurs
  • Les robes Nandi et « Linguère »
  • Le crop top « Malika »
  • Les tops « Ndona » et « Mukaya »
  • Le kimono « Adéniyi » mon frère adore voir son prénom Yorouba par ici !
  • Le turban « Régina » c’est le prénom de ma maman 🙂

A ces classiques s’ajoutent : 

  • La combinaison « Makéda » la reine de Saba
  • Le Bermuda « Awoulaba » alias Reine de beauté en Côte d’Ivoire
  • Le top « Olaïtan » avec ses manches oversize qui signifie en Yorouba « la source ne tarit jamais » c’est aussi un clin d’oeil à une chipie qui a fait jouer la loi de l’attraction pour se retrouver ici ! Tu as gagné !

Les imprimés 

Au nombre de Quatre (4), ils portent toujours des noms de villes d’Afrique dans lesquelles j’ai de beaux souvenirs ou qui m’interpellent par leur énergie ou leur histoire.

Vous porterez donc cet été les imprimés Kigali, Tunis, Praïa ou encore Lagos. Ceux-ci s’ajoutent aux imprimés Sunshine et Fleur de mariage Grey que vous aimez beaucoup. Nous vous les reproposons tant que nous avons encore un peu de stock disponible dessus. 

J’espère que ces modèles vous plairont. Ils ont été conçus avec beaucoup d’amour et dans un esprit positif avec des couleurs vibrantes empreintes de ma vision Body positive en dévoilant des détails de corps qui n’entrent pas dans les standards de beauté de la société.

S’habiller sans cacher nos formes c’est l’esprit d’Ibilola.

Les photos ! Les photos !

La combinaison « Makéda » dans l’imprimé « Lagos »
Le top « Olaïtan » dans l’imprimé « Tunis »
Le bermuda « Awoulaba » dans l’imprimé « Kigali »
La jupe Ibilola dans l’imprimé « Praïa »

 

Le top « Olaïtan » dans l’imprimé « Tunis »
La robe « Linguère » dans l’imprimé « Lagos »
Le crop top « Malika » et la jupe Ibilola dans l’imprimé « Praïa »
Le crop top « Malika » dans l’imprimé « Praïa »
Le bermuda « Awoulaba » dans l’imprimé « Kigali »
La robe « Linguère » dans l’imprimé « Lagos »
Le kimono « Adéniyi » dans l’imprimé « Kigali »
Le top « Mukaya » dans l’imprimé « Kigali »
Le top « Ndona » dans l’imprimé « Tunis »
La combinaison « Makéda » dans l’imprimé « Lagos »
Le kimono « Adéniyi » dans l’imprimé « Kigali »

Rendez-vous du 4 au 11 avril sur ibilola.com pour pré-commander cette collection !


Créations et modèle : Gaëlle Prudencio

Photographie : Enoch Lokonhounde

Maquillage : Saida Soumanou

Coiffure : Odette

Office manager : Jeannine Avognon

Lieu : Hôtel Maison Rouge – Cotonou

Remerciements : Sidonie, Rufin, Ousmane, Peuvrelle, M. Jacques et toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cette collection

Hello mes beautés !

Nous y sommes enfin ! J’ouvre une nouvelle session de vente de ma collection hiver chez Ibilola à partir du 31 janvier 2019.

Veuillez s’il-vous-plaît lire attentivement les informations suivantes pour rendre votre expérience shopping agréable. 

La vente est ouverte du 31 janvier 2019 au 8 février 2019 sur www.ibilola.com

Ibilola fonctionne sur un système de pré-commandes.

Votre article est spécialement confectionné pour vous dans notre atelier à Cotonou au Bénin.

Les délais de livraison sont de 5 semaines à compter de la fin de la vente soit pour mi-mars 2019. Pile pour le printemps !

Vous avez un délai de rétractation légal de 14 jours à compter de la date de votre commande.

L’échange est possible dans la mesure des stocks de tissus disponibles sous 14 jours après la date de livraison de votre colis.

Il ne sera procédé à aucun remboursement. En cas de retour, votre compte sera créditée d’un avoir valable sur une prochaine commande.

Les tailles des vêtements vont du 44 au 62.

Je mesure 1m72 et porte une taille 52/54 et Shadia le mannequin sur le site mesure 1m83 et porte une taille 44-46. 

Les prix vont de 50€ pour la jupe mini à 120€ pour la robe maxi.

Le tissu est du 100% coton que je recommande de laver à la main et de repasser à l’envers.

La livraison est internationale via La poste ou Mondial Relay.

Sachez que vous pouvez commander chaque modèle dans n’importe quel imprimé.

Les jupes et robes sont disponibles dans les longueurs (MINI,MIDI ou MAXI) et sont agrémentées d’une ceinture. Elles ont toutes des poches et une fente pour les maxi. 

Aucune commande spéciale ne sera prise en compte.

Des questions : n’hésitez pas à les poser en commentaire de cet article pour que la réponse serve à tout le monde.

 

Découvrez les nouveautés ci-dessous

 

Cette collection est la partie 2 de la collection présentée en novembre dernier dans cet article avec les imprimés « Douala » et « Fleur de mariage Grey » qui font leur retour.

Il y a un nouvel imprimé que vous avez déjà aperçu sur Instagram et que vous avez d’ailleurs baptisé « Sunshine ».

J’ai pris le temps d’écouter vos suggestions concernant les pièces que vous souhaiteriez commander dans tel ou tel imprimé. Nous avons aussi pris le soin d’ajouter une ceinture à notre jupe Ibilola iconique pour lui apporter plus de cachet.

Cette collection est composée de :

  • Robe Nandi avec ou sans manches et des poches en longueur mini, midi, ou maxi (fente sur la maxi)
  • Top Mukaya
  • Jupe Ibilola avec une ceinture à nouer, des poches, longueur mini, midi ou maxi (fente sur la maxi)
  • Kimono adéniyi avec une fente de chaque côté pour plus d’aisance
  • Pantalon Sitoé : coupe palazzo
  • Pantalon Majaji : coupe carotte

L’avantage du Wax c’est qu’on peut l’associer à tous les styles. Casual, classique , romantique, tendance. Les combinaisons sont multiples et infinies ! Vous pouvez adopter le total look ou par touche.

Je vous laisse découvrir les nouvelles images que nous avons faites avec Rachel Saddedine à la photo et Bruno Da Silva au maquillage.

C’était un vrai plaisir et une fierté de commencer l’année en posant pour ma propre collection !

J’espère que ces nouveautés vous plairont en tous cas je suis chaque jour un peu plus reconnaissante de partager cette aventure avec vous.

Quelle est votre ou vos pièces préférées ? J’ai hâte de lire vos retours !

Je vous donne rendez-vous dès ce jeudi 31 janvier sur www.ibilola.com !

Ibilola est présentée cette semaine à l’ISEM Paris qui met en avant la créativité africaine.

Les élèves de cette école de mode ont pu découvrir les modèles de ma marque ainsi que l’histoire de ces vêtements grande taille en wax.

La table ronde créateurs : « Fashion Success Stories au Féminin : la mode un outil de communication, un moyen pour partager des convictions » était l’occasion pour moi de revenir sur ce qui m’anime et que je mets en œuvre à travers Ibilola.

Ma grande sœur Ibilola, nous a quittés dans sa 18ème année juste avant de passer son BAC. Son projet, son rêve était d’intégrer une école de mode et devenir styliste.

Je me souviendrai toujours de ces mots qu’une amie lui avait écrits : « je garderai toujours l’espoir de m’habiller un jour en Prudencio ». Ces mots résonnent encore en moi aujourd’hui et me sont revenus à l’esprit lorsque je présentais ma marque aux étudiants de l’ISEM.

Ibilola c’est un engagement sur plusieurs plans : rendre hommage à ma soeur, habiller des femmes qui comme moi ont longtemps vu leur taille 44 et plus ignorée par l’industrie de la mode et faire découvrir un peu de l’Afrique dans laquelle j’ai grandit à travers ces collections confectionnées à #Cotonou au #Bénin ?? .

Les parcours d’étude dans la mode laissent très peu de place à la mode grande taille. C’était donc important pour moi de mettre l’accent auprès des étudiants et l’équipe pédagogique de l’école sur la nécessité de s’intéresser à ce marché dans leur projet entrepreneurial et programmes de formation.

Merci à l’équipe de l’Isem pour l’accueil et à Ramata Diallo (Africa Fashion Tour) pour cette initiative.

___

? @munsch_paris ??‍?


Poursuivons la conversation sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube ainsi que sur le shop pour commander une pièce de ma collection Ibilola !

Hello mes beautés !

Ohlala merci beaucoup pour vos retours et l’accueil que vous avez réservé à ma nouvelle collection chez Ibilola.

Je n’ai pas d’autre mot que « merci » pour vous dire à quel point je suis heureuse, émue et touchée par tous vos messages et commandes.

Je suis tellement fière d’avoir une communauté aussi bienveillante et positive. MERCI.

Je reviens ici avec des photos des Babes of Ibilola de cette saison ! 

Je trouve cela vraiment primordial de voir les vêtements sur des morphologies différentes. Cela m’a souvent manqué en allant sur certains e-shop car je n’arrivais pas à me projeter.

Je tiens donc à chaque collection à vous présenter certains modèles d’Ibilola sur des femmes qui vous ressemblent aussi physiquement.

Les Babes of Ibilola, c’est vous, c’est moi, ce sont toutes celles qui adhérent aux valeurs d’Ibilola, les clientes ainsi que les femmes qui soutiennent cette marque.

Pour cette saison, j’ai réuni des visages que vous connaissez plus ou moins bien, que vous suivez déjà sur les réseaux sociaux ou d’autres un peu plus discrètes. Des femmes dont j’apprécie particulièrement l’énergie et les messages qu’elles véhiculent sur internet.

Pour ce shooting, chacune avait pour mission de concocter une tenue automnale autour d’une pièce de la collection qui leur était attribuée. Une sorte de challenge French Curves spécial Ibilola ! Comme je vous le confiais dans le billet de présentation de la collection : ma mission principale est de faire apprécier le wax quand les températures et le moral baissent. Vous aviez d’ailleurs bien apprécié cette tenue dans la neige l’hiver dernier !

J’adore tous ces looks et vous laisse découvrir les tenues.

Rendez-vous sur les comptes de chacune des Babes pour leur donner de la force car on est ensemble !! 

Que pensez-vous de cette façon de procéder ? Aimeriez-vous aussi être une Babe of Ibilola ? Et si je lançais un casting pour la prochaine collection ? Je ne désespère pas de trouver un modèle qui fait une taille 60 ! Please HELP !! 

Allez je vous laisse découvrir les photos prises par Sébastien Faye. J’ai été maquillée par Camille Donat.

Erika porte la jupe Ibilola longueur MINI – imprimé Fleur de mariage Grey (ici) en taille 44/46
Fanny porte la jupe Ibilola longueur MAXI imprimé Luanda (ici) en taille 52/54
Les jupes Ibilola sont toutes ici
Je porte la robe Nandi longueur MIDI imprimé Accra en taille 52/54
Maya porte la jupe Ibiloa longueur MAXI imprimé Escargot Purple en taille 48/50
Noémie porte la jupe Ibilola longueur MIDI imprimé Douala en taille 48/50
Sarriba porte le pantalon Sitoé imprimé Douala en taille 54

Allez ! Bon week-end !!

N’oubliez pas que vous avez droit à 15% de réduction sur Ibilola pour toute première commande avec le code 15IBILOLA. Fonctionne uniquement pour un paiement par CB. Pensez à passer votre commande avec une autre adresse mail s’il y a un souci. Je ne maitrise pas encore tous les aléas de la technique.

A très vite,

Gaëlle.


Retrouvez toute la collection d’Ibilola par ici ! 

Wahoo quelle semaine ! Dire qu’elle n’est même pas encore terminée !

Disons qu’il y a des périodes où la notion de week-end est vraiment abstraite pour moi. Je vous raconte dans ce billet ce que la démarche de créer mon entreprise a changé dans ma vie. 

J’ai commencé la semaine à Cotonou où j’ai fini de travailler sur la prochaine collection d’Ibilola.

Je suis tellement contente d’avoir réussi à créer de nouvelles pièces exactement comme je le souhaitais dans l’esprit qui nous a guidés en les dessinant. Les couturières de l’atelier ont bien travaillé. Le montage de mon premier vlog avec tous les détails est en cours. Je le publierai bientôt !!

Mardi je me suis offert un moment de bonheur. J’ai célébré mon amour grandissant pour le Bénin et immortalisé une photo dans un bom’ba qui est une tenue traditionnelle béninoise qui selon les matières peut se porter : tout le temps. En tenue de maison, pour le marché, pour une grande cérémonie.

J’ai accessoirisé le mien avec un gélé qui est l’attacher de foulard des femmes Yorouba. J’adore !! La turbanista est venue me le nouer à la maison.

Je me suis ensuite promenée tout le reste de la journée dans cette tenue. Je m’y sentais si bien. Sans compter les regards étonnés et appréciateurs de personnes que je croisais habituellement. Je n’ai reçu que des compliments. Ça fait plaisir !!

J’ai choisi cet imprimé qui devait au départ figurer dans la nouvelle collection mais qui ne matchait finalement pas avec le fil conducteur que j’ai voulu pour celle-ci.

J’y ai donc cousu mon bom’ba et mon papa a pris le reste pour se faire coudre une chemise. Une vraie modeuse lui. J’adore.

Si on m’avait dit il y a 3 ans que je me sentirais chez moi et si bien au Bénin je ne l’aurais vraiment pas cru.

J’ai beaucoup travaillé sur moi pour me réconcilier avec le passé, pour apprendre à pardonner, pour accepter que je ne peux pas le changer mais que je peux agir sur le présent et le futur. Je suis l’actrice de mon quotidien.

Si vous avez écouté mon passage dans le podcast Me, my sex and I (ici) vous pouvez facilement imaginer ce dont je parle !

Ce séjour à Cotonou m’a fait du bien.

La chaleur aidant j’étais si fatiguée qu’entre mes passages à l’atelier et l’achat de tissus, je n’avais qu’une activité : dormir (et manger de la papaye).

Je me suis reposée, rechargé mes batteries comme on dit et vous savez quoi ? C’est la première semaine depuis le 27 mars 2018 que je n’ai pas pleuré le décès de Marie Yvonne.

Le deuil est un processus vraiment particulier. Comme je le disais dans ce précédent billet : faire le vide dans mon appartement m’a aussi permis d’être plus apaisée par rapport à ma tristesse. Je suis contente. Je n’ai pas encore fini de tout ranger ! À ce rythme là c’est une nouvelle Gaëlle qui va débarquer !

Parlant de débarquement, je suis arrivée à Paris mercredi à 6h du matin avec le stress des valises que vous connaissez désormais très bien ! Ouiii ! J’ai bien récupéré toutes mes valises.

Quelques heures de repos et hop 24 heures après direction le studio photo de Rachel Saddedine pour le shooting de la collection.

Le shooting photo est la concrétisation de ces semaines de travail. Découvrir les modèles portés par le mannequin, la voir se mouvoir dans ces vêtements, guetter les réactions de l’équipe présente ! Wahoo c’est sans doute ce que je préfère dans cette aventure car elle témoigne de l’histoire que je souhaite raconter avec Ibilola. J’ai hâte de vous faire découvrir tout ça !

Pensez à suivre Ibilola sur Instagram et sur Facebook ou vous inscrire à la newsletter ici pour être tenues informées de l’actualité de la marque et surtout vous préparer pour la prochaine vente. C’est bon là vous avez payé la taxe d’habitation ? Ben quoi ?‍♀️

Pour terminer, vendredi j’étais invitée par la marque Contrex à découvrir le programme #Lesellesbycontrex qui a pour but de soutenir l’entrepreunariat féminin. Les projets retenus sont financés à hauteur de 2500€, 3 jours de coaching sont prévus pour tester l’idée, 6 mois d’accompagnement avec l’incubateur Willa et 10.000€ à la clé pour le projet coup de coeur. N’hésitez pas à faire un tour sur leur site ici pour vous renseigner et pourquoi pas bénéficier vous aussi avoir l’opportunité de donner vie à votre idée ! Il mérite d’être partagé avec le monde. Foncez.

J’y étais invitée avec d’autres blogueuses qui ont aussi créé une marque en parallèle de leur blog sachant que celui-ci est déjà une entreprise à part entière.

Cette journée a été hyper instructive et productive. Nous avons participé à 2 ateliers l’un sur la confiance en soi donc vraiment axé sur l’humain et le moteur de notre projet et l’autre sur l’innovation qui était plus technique et qui m’a moins emballée. Il faut dire que niveau concentration j’avais démissionné. Les heures d’avion et le shooting de la veille avaient eu raison de moi.

J’ai en revanche fait de super rencontres et revu Cécile qui est la co-fondatrice de « les petits donuts ». C’est une femme que j’admire beaucoup. Elle m’a raconté l’année qui vient de passer et durant laquelle elle a dû revoir toute la direction de son entreprise. Elle m’a confié ses difficultés et je me suis reconnue sur certains points. C’était tellement inspirant.

Nous avons aussi eu 1 minute pour présenter notre marque. Pitcher qu’ils disent dans le jargon !

C’était une belle expérience pour moi car j’y étais invitée pour mon activité qui ne peut-être définie en un mot. Nous autres francophones avons tendance à attendre une réponse précise à la question « tu fais quoi dans la vie ? » sauf que nous sommes nombreuses à avoir plusieurs casquettes et à n’entrer dans aucune case.

En tous cas moi j’aime ça car je ne me lève pas le matin avec l’idée que je travaille mais surtout que je fais des choses qui ont un sens pour moi et en accord avec mes valeurs.

L’entrepreunariat pour moi ce n’est pas juste « faire » ce n’est pas avoir un titre pompeux qui ne veut parfois rien dire, c’est agir au quotidien aussi bien sur sa vie personnelle que professionnelle. C’est décider d’être en accord avec soi avec son histoire et avec ce qu’on désire dans sa vie.

Les réseaux sociaux font passer l’entrepreunariat pour un truc super glamour où on est pump it up tous les jours alors que non ! C’est vivre avec une certaine peur mais agir quand même. C’est faire des paris sans savoir si on va gagner. C’est retenir cette citation de Nelson Mandela  « Je ne perds jamais soit je gagne soit j’apprends. »  . C’est se remettre sans cesse en question tout en essayant d’être bienveillant envers soi même. Pas toujours évident hein. C’est de la persévérance et du lâcher prise aussi.

Et c’est réaliser que dès lors que nous décidons d’agir sur notre vie en fait nous sommes entrepreneurs de celle-ci que nous travaillions en tant que salarié, à notre compte ou en tant que mère au foyer.

Dans mon cas c’est vraiment un travail de fond qui m’a menée ici et je suis toujours en Work in progress !

En tous cas la colère m’a quittée. J’ai aujourd’hui envie de tout casser mais dans le sens positif du terme !

Le fait d’avoir mis tout mon amour pour ma défunte soeur et tous les souvenirs que j’ai d’elle dans Ibilola me permet de vraiment aller de l’avant. Cela parce qu’Ibilola témoigne réellement de mon engagement envers la mode grande taille et pour apporter une image positive de la femme ronde. 

Il est 10h, nous sommes samedi, j’ai commencé à écrire il y a plus de 2 heures en fait ! Au départ je voulais juste partager sur Instagram cette photo avec mon papa. Elle a été prise quelques heures avant mon départ de Cotonou et me voilà faisant un résumé de ma semaine !

Eh bien tant mieux comme ça tout y est !

Je suis reconnaissante de vivre toutes belles choses et de pouvoir les partager avec vous.

Prenez soin de vous. Non mais je vous dis ça sérieusement. Prenez soin de VOUS. Concentrez-vous sur vous. Ce qui vous anime, ce qui vous fait vibrer, ce qui vous donne envie de vous lever tous les matins, même quand c’est dur, même lorsque vous n’en avez pas envie, même lorsque vous avez l’impression que tout s’effondre autour de vous.

Prenez le temps de faire le point sur ce que vous avez déjà réussi, ce que vous avez accompli jusque là et faites toujours de votre mieux. C’était d’ailleurs l’objet de cette publication pour l’anniversaire de mon arrivée en France. 

Je vais m’arrêter là. Ça suffit.

Allez ! Zou ! Bon week-end !

Je vous embrasse,

Gaëlle.


Retrouvez mes collections sur www.ibilola.com 

fb

Poursuivons la conversation sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube 

Pin It
Translate »