Hello mes beauté, s’il y a bien un sujet sur lequel on a-do-re parler avec mes amies c’est l’amour, les relations amoureuses, les rencontres, de leur durabilité, la fin, la tristesse, les nouveaux départs.

En ce qui me concerne c’est un sujet qui me passionne.

Au delà de cela je trouve que c’est un sujet qu’on ne finit jamais d’explorer. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’aime partager dessus ici ou encore lors de la prochaine édition de Curves & Cocktails dont le thème est « s’aimer soi-même = mieux aimer l’autre ». Tous les détails de cette rencontre sont ici. Vous pouvez encore prendre votre place pour nous rejoindre le 15 février. Il en reste encore quelques une sur Eventbrite.

J’ai pour cette occasion tenu à inviter Hakima Ifri qui est coach professionnelle spécialisée dans les questions de la relation amoureuse. Une love coach qui anime régulièrement des ateliers intimiste pour aller à la rencontre de soi et explorer toutes les questions liées à l’amour et aux relations.

Comment en suis-je venue à consulter une love coach ?

Il se trouve qu’il y a quelques année j’étais très investie dans la question. Le sujet de rencontrer l’homme de ma vie m’intéressait tellement que ça en était presque devenu une obsession. J’étais quelque peu convaincue que ma vie se résumait me marier avoir des enfants comme. Coucou le patriarcat !

Spoiler alert : j’en suis revenue. J’ai compris que le mariage n’est pas une fin en soi. J’ai par ailleurs appris à m’aimer, à être bien avec moi-même et à faire de mon célibat un atout pour aller constamment à ma rencontre, me découvrir et me faire plaisir dans tous les sens du terme. A quelques jours de la Saint-Valentin, la perspective de passer cette journée sans Valentin est juste un non événement pour moi. J’en parle dans cet article d’ailleurs.

Comme je le disais, c’est néanmoins un sujet qui revient régulièrement sur le tapis. Il y a quelques années, une amie nous a parlé d’un atelier auquel elle avait participé grâce à une sortie via le site onvasortir.

Petit apparté : voici typiquement le genre d’initiatives qu’on peut prendre lorsqu’on est célibataire, qu’on n’ a pas forcément un groupe d’amis qui apprécie les mêmes activités que nous ou qui ont chacun une vie remplie par ailleurs, ou encore qu’on vient d’arriver dans une nouvelle ville. S’organiser des sorties via onvasortir ou Meetup c’est vraiment le pied !

Et donc cette amie nous a régulièrement parlé de ces fameux ateliers de love coaching qui avaient pour titre  » bilan amoureux, sortir du schéma répétitif «  « clarifier son désir désir amoureux, mieux définir le profil et la relation ». Tout un programme !

Vous me connaissez. Je suis curieuse. J’ai donc décidé de m’inscrire à l’atelier  » bilan amoureux, sortir du schéma répétitif ».

Comment se déroule un atelier de love coaching ?

Me voilà embarquant 2 autres amies dans cette aventure sachant que nous avons 3 profils complètement différents. L’une mariée avec des enfants très heureuse dans son couple et curieuse de découvrir cet atelier. Elle voulait se faire son petit kiffe et avoir du kongossa sur lequel débriefer plus tard (on se sait !) . L’autre amie sortait d’une relation longue, et désormais maman solo. Et moi ! La célibataire du groupe. En roue libre dans sa vie amoureuse.

A notre arrivée dans l’espace cosy qui nous était réservé pour l’atelier, la coach nous annonce que les deux autres personnes qui étaient censées être présentes venaient d’annuler leur venue. Nous serions donc finalement en comité très restreint entre nous pour cette découverte. Elle nous a confié que c’était la première fois qu’elle avait des amis qui venaient ensemble. D’habitude les gens n’ont pas trop envie de parler d’eux et de leur vie face à des personnes qu’ils connaissent. Cette configuration était assez inédite.

Pour commencer elle nous a mis dans une ambiance très bienveillante et nous a expliqué que dans le fonctionnement de ses ateliers elle souhaitait que tout le monde se sente libre de s’exprimer en revanche qu’elle attend à ce que il n’y ait pas de réflexion non sollicité, d’interruption pendant que l’une ou l’autre prendrait la parole. Il était aussi nécessaire d’éviter d’émettre un jugement sur le vécu des unes et des autres. J’ai vraiment apprécié cette démarche de poser les bases de la communication durant ce moment.

L’atelier a duré quatre heures nous avions différents exercices. Chacun était ponctué d’un petit témoignage, de questions, d’un temps de réflexion. Elle rebondissait régulièrement sur les différentes points que nous avions abordés.

Ce que j’ai retenu de l’atelier

C’était génial de partager cela avec des amies qui plus est de très longue date. Je me suis rendu compte que mine de rien nous avons à cette occasion pu nous découvrir autrement notamment notre parcours amoureux, une partie de notre histoire familiale. Nous n’avions en réalité jamais eu l’occasion d’évoquer ces questions ensemble. J’ai vraiment eu le sentiment de recevoir un cadeau en vivant ce moment de partage.

L’atelier spécifiquement sur les schémas répétitifs nous a permis de retourner sur notre histoire familiale et sur les relations de nos parents et des mécanismes qu’on avait développés suite à ce qu’on avait vu dans notre enfance et qui parfois entraînait le type de relation dans lesquelles on se retrouvait.

« Pourquoi j’enchaîne tel ou tel type de relations? » Nous sommes revenues sur des comportements vus dans notre enfance et que nous avons soit reproduits inconsciemment soit décidés de complètement casser et d’aller à l’encontre de ce que nous avions vécu parfois avec un certain rejet.

Ce que j’ai retenu de cet atelier : plus de confiance en moi.

Cela m’a aussi permis d’accepter mon histoire liée intimement à l’histoire de mes parents et des personnes qui m’ont élevée, J’ai aussi pris confiance en ce que je voulais, à ma place dans une relation, en ma valeur et la valeur que j’accorde aux personnes que je rencontre et à ce que je souhaite dans une relation.

Ce n’était pas l’atelier pour faire le point sur le profil amoureux. Malgré cela, j’ai l’impression qu’en sortant de là j’ai eu envie de prendre le temps de clarifier ce que je souhaite. Durant les mois qui ont suivi : les rencontres que j’ai faites étaient différentes. J’étais plus attentive à mes désirs, au sentiment de « déjà vu » et de ne pas vouloir reproduire.

Hakima Ifri est mon invitée spéciale pour le Curves & Cocktails du 15 février

Lorsqu’il a été question d’organiser une nouvelle édition de nos rencontres durant ce fameux mois de février qui est le mois de l’amour, j’ai voulu porter la conversation un peu plus loin qu’un tchit tchat moment entre girls.

J’aime beaucoup papoter, prendre des selfies et partager un bon repas. J’ai aussi envie de partager des expériences que nous n’avons pas forcément l’habitude de tenter pour différentes raisons : la timidité, la peur d’aller à la rencontre d’inconnus, la pudeur, la culture, la religion et j’en passe.

Avec le Curves & Cocktails j’ai à coeur de sortir des écrans, de vous rencontrer et d’apporter encore plus de valeur à ce que nous partageons au quotidien via les réseaux sociaux.

Je vous avoue que j’ai aussi hâte de partager cette journée avec vous au milieu de toute cette médiatisation que mon travail connaît en ce moment.

Là c’est un moment privilégié entre vous et moi dans un cadre que j’adore : celui du jardin d’hiver du C.O.Q Hôtel. Plus de détails sur Eventbrite.

Et vous ? Cela vous tenterait de consulter un « love coach » ? L’avez-vous déjà envisagé ? Ou alors ça vous passe complètement au dessus ? N’hésitez pas à me faire vos retours et partages d’expérience.

Les photos qui illustrent ce billet ont été prises par Capucine De Choqueuse. J’ai été maquillée par Sandra.

Je porte : Tee-shirt / Manteau / Jean /

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Author

Blogueuse body Positive depuis 2007 Créatrice de #Ibilola et fondatrice de #FrenchCurves contact@gaelleprudencio.com

2 Comments

  1. J,adore ton maquillage ! Et cet atelier avais l,air top ! j,avoue que le titre « love coach » me faisais peur (en mode pick up artist) mais c’est au final tres tentant !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
Translate »