Hello mes beautés !

Comment allez-vous en ce mois de janvier qui paraît interminable ?

De mon côté, depuis quelques années, je profite du premier mois de l’année pour faire le point sur mon activité et poser mes intentions et objectifs pour l’année. On va dire que janvier c’est une sorte de répétition et que l’année commence vraiment en février.

J’aime cette idée de ne pas se mettre la pression en janvier avec du « new year new me » « voici mes résolutions pour la nouvelle année » qui seront oubliées dès la première difficulté. Nous vivons dans une société tellement guidée par la performance et la productivité que nous ne prenons même plus le temps de se demander ce que nous souhaitons exactement. Qui suis-je ? Où vais-je ? Que vais-je laisser sur cette terre ?

Pour ma part j’ai compris que les résolutions ce n’est pas mon truc. J’ai donc arrêté d’en prendre. Je me sens tellement plus légère ! Je fais de mon mieux. En toute chose. Je suis parfaitement imparfaite et c’est parfait comme ça.

J’ai commencé l’année complètement malade. J’étais par conséquent stressée à l’idée de ne pas réussir à travailler puis j’ai remis les choses en perspective et décidé de tourner cela à mon avantage. Repos et self-care au programme. C’était le moment idéal pour reprendre les séances chez ma psy puisque je limitais les déplacements vers Paris aux obligations professionnelles depuis quelques semaines à cause des grèves.

Nous travaillons en ce moment sur la perfection et le fait d’arrêter de se mettre la pression pour tout. « You are enough » : c’est sans doute l’une des notions les plus difficiles à appréhender pour moi. L’idée d’être imparfaite et de l’accepter tout simplement. Qu’en est-il pour vous ?

A l’heure où j’écris ces lignes : je viens d’apprendre le décès de la légende du basketball Kobe Bryant, de l‘une de ses filles et de 7 autres personnes dans le krash d’un hélicoptère. Je suis très triste. Ceci me fend le coeur d’imaginer ces familles endeuillées, comme des milliers de familles dans le monde me direz-vous. Proches ou célébrités j’ai de plus en plus de mal à gérer les émotions liées à la mort. Je ne sais pas si j’y arriverai vraiment un jour. Voici comment j’essaie en tous cas, en remontant « sur scène » comme je le racontais dans ce billet lorsque Myvonne nous a quittés il y a presque 2 ans maintenant.

Tout ceci me ramène inexorablement au décès de ma soeur. D’autant plus que 2020 marque les 25 ans de sa disparition. La douleur d’une famille, la difficulté de se relever, la vie qui reprend ses droits parfois merveilleusement malgré des moments de profonde tristesse. C’est dur et à la fois beau.

C’est beau cette vive émotion que des millions de personnes à travers le monde partagent. C’est beau à vivre cette humanité qui se révèle et qui s’exprime d’une seule voix.

Je ne sais pas trop comment terminer ce billet. Je vais donc m’arrêter là et vous laisse avec quelques photos de ma tenue. Elles ont été prises le week-end dernier à l’occasion d’une magnifique journée en compagnie de Danielle, Gaëlle et Marlène.

Connaissez-vous « La vie d’après », le podcast créé par Danielle ? Je vous invite à le découvrir ici.

Ma tenue est composée de de ce manteau en fausse fourrure qui m’a été offert par Asos (en vente ici). Il taille grand pour information. J’avais acheté le col roulé chez Asos aussi. En voici un similaire. La jupe vient de Burlington aux Etats-Unis. C’est la première fois que je porte une jupe maxi en hiver ! Je trouve cela tellement théâtral ! Je vais récidiver ! J’aime beaucoup celle-ci d’ailleurs. Les boucles d’oreilles sont de chez H&M ici.

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Author

Blogueuse body Positive depuis 2007 Créatrice de #Ibilola et fondatrice de #FrenchCurves contact@gaelleprudencio.com

4 Comments

  1. Suzanne Boum Reply

    Gaelle prudencio, je voyais vos photos, j’ai écouté un de vos podcasts, je vous suivais par intermitence…
    Jusqu’à ce que j’aille faire tour sur votre blog, bim un bon revers dans ma tronche…

    Révélation, acceptation, j’écrirai un article prochainement sur mon insta.

    Complètement en adéquation avec ce billet, vous et ce que vous représentez si bien. MERCI !

    Je suis imparfaite fière de l’être et ça c’est parfait ! 💪🏾

  2. Je te souhaite une très belle année 2020 Gaelle! Je ne suis pas fan des résolutions non plus mais cette année, j’ai décidé de noter chaque soir sur un petit journal les trucs positifs de ma journée, même les choses qui peuvent sembler les plus futiles .. et ça m’aide beaucoup, j’ai l’impression de réussir à voir les choses autrement et à accepter d’être celle que je suis, même si je ne suis pas parfaite. Encore une fois tous mes vœux !

    • Merci Astou ! Je te souhaite aussi une très bonne nouvelle année. C’est super le journal de gratitude !! J’adore l’idée. Je le fais aussi sur une année dans une petite boîte que j’ouvre à la fin de l’année. Et là je me dis « wahoo ! gurl » C’est top. Merci pour le partage ici !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
Translate »