Hello mes beautés ! Comment vous portez-vous ? Cela fait désormais 1 mois que le déconfinement a commencé en France. Comment le vivez-vous ?

De mon côté : j’y vais step by step. Je suis très peu sortie de chez moi. Il faut dire que je travaille à mon compte et hors événements reste habituellement à la maison. J’ai néanmoins recommencé à travailler en équipe notamment pour les shootings et lancement de la nouvelle collection d’Ibilola en vente actuellement sur ibilola.com

Avec la team composée de la photographe, maquilleuse, coiffeuse et de mon assistante, nous nous sommes adaptées en faisant par exemple une bonne partie des photos chez moi et dans le voisinage.

Exit les hôtels et le fast parisiens, on fait avec ce qu’on a et commençons où nous sommes. C’est d’ailleurs ainsi que l’aventure d’Ibilola a débutée. J’ai négocié des tissus auprès de ma maman pour lancer ma première production. J’ai ensuite choisi le modèle économique de la pré-commande faute de fonds à avancer pour du stock. Finalement ce choix s’est avéré le meilleur pour éviter tout gaspillage de tissus et produire de façon résonnée.

Tout ceci pour dire que les circonstances peuvent ne pas être favorables, nous avons toujours des ressources insoupçonnées en nous.

C’est d’ailleurs ce dont il est question dans le podcast féministe Nouveau Modèle dans lequel j’ai été interviewée durant le confinement. J’y parle de business, de mes engagements avec Ibilola et de ma vision de la mode inclusive. Cliquez ici pour écouter cet épisode.

J’ai pris énormément de plaisir à prendre les photos qui illustrent ce billet d’abord parce que je suis habillée en Ibilola et surtout parce que la jupe patineuse en Wax avec des poches et la première pièce que j’ai pensée pour lancer ma ligne de vêtements.

C’est un modèle de jupe qui s’intègre à tout type de style que ce soit du casual, du chic ou même du workwear. Le tout est de se sentir bien dans ce que vous portez et de marcher la tête haute.

Si vous me croisez dans les rues de Paris, ce sera probablement avec ce type de look. Je suis souvent en baskets puisque je cours tout le temps entre le RER et le métro et souvent avec une pièce forte et colorée issue de ma marque.

Cette jupe s’intitule Ngoné. C’était le prénom sénégalais de Marie Yvonne qui nous a quittés en mars 2018. J’ai écrit au sujet de la façon dont je gérais ce deuil dans le billet intitulé « Show must go on » .

Comme je l’évoquais dans mon précédent billet : cette nouvelle collection s’intitule « Njaboot » qui fait référence à la famille. J’ai ainsi tenu à donner le prénom de certains membres de ma famille aux différents modèles.

Les imprimés portent le prénom d’une ville d’Afrique qui fait aussi référence à la famille. Celui-ci par exemple se nomme « Tabou ». C’est déjà le best-seller de la saison !

Tabou est une ville de Côte d’Ivoire dans laquelle ma maman a travaillé durant quelques années. Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre pour différentes raisons mais je sais que c’est une ville dans laquelle elle était heureuse de vivre. Et puis bon : vous commencez à connaître mon amour pour la Côte d’Ivoire n’est-ce-pas ? Alors autant en profiter !

Les détails du look

Jupe Ibilola / Crop top / Veste en jean / Boucles d’oreilles / Baskets

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube

Author

Blogueuse body Positive depuis 2007 Créatrice de #Ibilola et fondatrice de #FrenchCurves contact@gaelleprudencio.com

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
Translate »