(Re) Découvrir mes bras

Posté le 21 août 2016

Un jour, j’ai juste arrêté de cacher mes bras. J’ai juste arrêté de complexer à leur sujet. J’ai juste arrêté de me priver de porter certains vêtements parce que mes bras sont gros, ont des vergetures et de la cellulite.

Un jour j’ai réalisé que mes bras sont le témoignage d’une partie de mon histoire mais qu’ils ne définissent pas la personne que je suis. Ce qui me définit c’est mon état d’esprit, mon âme, mes actions et non pas le corps dans lequel tout ceci est emballé.

Untitled

Mes bras, leur forme, leur aspect sont le résultat d’années de yo-yo avec des pertes et des prises de poids hallucinantes. D’un désordre intérieur qui a commencé quand j’avais 14 ans. A cet âge là, je perdais une dizaine de kilos avec un premier régime hyperprotéiné. Puis à 17 ans une quinzaine de kilos en 2 mois. Je m’endormais en classe tellement j’étais faible alors que je préparais mon BAC. A 20 ans une trentaine de kilos en 6 mois à force de compter des points pour m’alimenter, puis 40 kilos en 3 mois mais là parce que je présentais les premiers symptômes de mon hyperthyroïdie. A chaque fois, je reprenais le double de ce que j’avais perdu. A chaque fois. Autant dire que mes bras ont bien morflé.

Alors pendant des années, de mes 14 ans à mes 22 ans, je me suis évertuée à les cacher car ils représentaient tout ce que je détestais dans mon histoire et mon combat contre mon obésité. Je portais des boléros, des gilets, des pulls, et cela même durant l’été ! Je crevais de chaud mais plutôt mourir que de dévoiler cette partie là. J’en étais même arrivée à me dire qu’un jour je passerais sur le billard pour les faire liposucer et me débarrasser d’eux ! Pour couronner le tout, lorsqu’il s’agit de porter des manches longues je dois toujours choisir une, voire deux tailles au dessus de ma taille habituelle à cause de mes bras !

J’étais persuadée que le monde extérieur ne voyait que cela et me réduisait à cela. Il faut dire que je n’ai pas été aidée : outre les réflexions au sujet de mes prises ou pertes de poids, j’avais constamment des remarques au sujet de mes bras. « A ton âge ce n’est pas normal d’avoir des vergetures et des bras qui pendent ainsi ! ». « Il faut absolument apprendre à les cacher. Ça ne fait pas bien. »

STOP.

Un soir, j’ai pris le temps de me mirer, de me regarder réellement, et de m’apprécier. J’ai fait un état des lieux de ce que j’aimais et n’aimais pas chez moi. J’ai aussi pensé à toutes ces raisons pour lesquelles je n’aimais pas mes bras, et j’ai réalisé qu’ils faisaient partie de moi et de mon histoire. J’ai ainsi appris à les apprivoiser et à les accepter.

Je les ai redécouvert. J’ai pris le temps de les toucher, de les enduire de crème, de beurre de karité et découvrir leur douceur. Cela est d’ailleurs devenu un rituel beauté pour moi. Un moment d’affection comme on devrait prendre l’habitude d’en avoir avec soi. 

Le fait de suivre différents blogs body positive et de voyager régulièrement aux Etats-Unis m’a aussi beaucoup aidée à relativiser par rapport à ce complexe. En voyant toutes ces femmes libres de leurs mouvements, surtout durant l’été, porter leurs tee-shirts sans manches, leurs petits tops aux bretelles spaghetti, je me suis dit  » Gaëlle ! Respire un bon coup et profite !  » Je constatais qu’encore une fois, tout était dans ma tête et que c’est moi qui ne m’acceptais tout simplement pas et qui n’acceptais pas mon histoire avec mes kilos. J’ai ainsi décidé de ne plus jamais laisser personne me blesser par rapport à tout ou partie de mon corps. Des réflexions nous en aurons tout au long de notre vie, mais c’est à nous de décider de la façon dont elles vont influer sur nous. 

Aujourd’hui, j’apprends aussi à ne plus me faire subir des pertes de poids faramineuses pour ensuite reprendre le double de ce que j’aurais perdu. Je prends mon temps. Je poursuis mes entraînements avec mon #GaelleHealthyChallenge et je vis différemment la perte de poids. Je n’angoisse d’ailleurs plus au sujet de l’aspect qu’auront mes bras car je les aime désormais inconditionnellement.

DSC05270 ok

Untitled fin

Untitled suite

Untitled fin 2

DSC05327

Et vous ? Avez-vous un complexe par rapport à vos bras ? Comment faites-vous pour les apprivoiser durant l’été ? Peut-être avez-vous des astuces pour les muscler ? N’hésitez pas à le partager dans les commentaires ! 


Je porte : top New Look Curves / Jupe Asos Curve / Sandales Taillissime / Bijoux H&M / Pochette Zara

Conseil stylisme : www.lydexperience.fr @lydexperience

Merci à Ninaah Bulles pour les photos !

Coiffure : crochet braids par Curlidole @Curlidole

Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube 

fb

Catégorie(s): Mode

49 commentaires pour “(Re) Découvrir mes bras”

    catharina

    21 août 2016

    Bonjour Gaëlle
    J’adore ce sujet! Ma mère et moi souffrons énormément de ce problème de bras disgracieux. Personnellement, je ne le découvre que chez moi. J’appréhende l’été et ses grosses chaleurs. Je fais semblant de ne pas avoir chaud mais bon sang j’arrive parfois au bord du malaise.
    J’ai adopté les manches 3/4, que dis je se sont mes meilleures amies en été.
    J’ai pensé une fois à me laisser aller au débardeur pour aller travailler, mais c’était et c’est toujours hors de question car on va me regarder et me juger.
    Ce n’est pas simplement dans ma tete, mes collègues qui sont déjà très bien physiquement se plaignent sans cesse de ceci ou cela, elles se disent entre elles » ah tu es trop sexy » et j’en passe.
    Si je devais me découvrir face à elles je me sentirais moins que rien déjà que j’ai du mal à me sentir femme.
    Vraiment , il s’agit d’une réponse honnête de ma part sur ton blog où on peut discuter librement. Je travaille petit à petit sur tout cela. Je suis toujours heureuse de voir les femmes rondes d’assumer , avoir confiance en elles. Ca m’aide et j’essaie d’aider aussi ma mère.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 août 2016

      Bonjour Catharina,
      Merci pour ton message et ton honnêteté. Je comprends tout à fait ton ressenti par rapport à tes collègues. Tu sais, lorsque je travaillais en entreprise, je me sentais toujours mal d’entendre mes collègues se plaindre de leurs complexes alors que j’estimais que c’étaient des bombes et qu’elles chipotaient. Sauf que j’ai réalisé que nous sommes toutes des femmes et que nous avons toutes des complexes. Lorsque j’ai parlé un jour du fait que je commandais mon bikini pour l’été à venir, elles m’ont dit qu’elles étaient trop complexées pour oser le faire. Incroyable n’est-ce pas ?
      De la même façon que je suis persuadée que te voir découvrir tes bras entraînera peut être une discussion avec ton entourage. En tous cas c’est bien qu’avec ta maman vous puissiez vous motiver l’une l’autre.
      Je t’embrasse.

      Répondre

    nihamo sakho

    21 août 2016

    Merci pour l’article ! Je suis vraiment mais vraiment une personne très complexée des bras… Je ne les supporte pas ca me derange de porter des vêtements sans manches et pourtant j’aime tellement ca…j’espère me défaire de ca et de sauter le pas…gros bisous good job

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 août 2016

      Merci pour ton message Nihamo ! Est-ce que si je te répète à quel point je te trouve magnifique cela contribuera à te faire sauter le pas ? En plus je t’ai vu avec tes photos sur lesquelles tu portes une robe bustier : tu es un vrai bijou. Bisous ma belle !

      Répondre

    Sandryne audrey

    21 août 2016

    J ai exactement le même probleme que toi avec mes bras , c est super dur pour moi de les assumer,je m interdis mes hauts a col americain a cause de mes bras. Ils sont vraiment la partie de mon corps que je souhaite voir mincir
    Merci de parler de ce problème, j avais l impression d etre la seule a lutter avec ce problème.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 août 2016

      Bonjour Sandryne, tu n’es pas du tout la seule à lutter contre ce problème. Je ne voudrais pas dire de bêtises en te donnant des conseils pour les mincir ou les muscler mais sache que quoiqu’il arrive, c’est la façon dont tu te vois qui aide à avancer, t’accepter pour ensuite commencer un changement.

      Répondre

    Jamillee Millee Amanda

    21 août 2016

    Tu es vraiment élégante. J’aime tes posts, J’aime cette idée d’apprendre à s’aimer , à mettre de l’ordre dans ses habitudes ;après les changements interviendront parfois lentement mais en tout cas sûrement. Moi je complexais ( en fait je le reconnais, je complexe toujours) sur mon ventre depuis que 2-3 personnes m’ont demandé de combien de mois j’étais enceinte. Je m’étais même mise à chercher des chirurgiens. Mais je me suis dit qu’il fallait d’abord que j’apprenne à l’aimer , à me l’approprier, à en prendre soin, à le regarder avec indulgence et surtout à le respecter . Je m’offre toujours des plaisirs Ben&Jerry mais moins fréquemment et la gymnastique est devenue une copine. Pour mes bras, je fais des exercices avec des haltères (les bouteilles d’eau aident aussi) et je fais de la boxe (on peut faire les mouvements de boxe chez soi aussi, si on n’a pas envie de vraiment en faire)

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 août 2016

      Bonsoir Amanda, merci pour ton commentaire et le partage de ton expérience. Merci aussi pour la bonne astuce des altères !!

      Répondre

    Le blog d'une gauchère

    21 août 2016

    Tu es jolie, vraiment beaucoup !

    Je t’ai découverte grâce à Camille Talks, et en un article je suis tombée love de ton blog haha

    Bisous 🙂

    Répondre

    Annie

    21 août 2016

    Oui longtemps j’ai caché mes bras puis j’ai découvert les blogueuses américaines et j’ai voyagé beaucoup et je vois ai découverte vous et voilà, depuis lors mes photos affichent mes bras de manière sexy et décomplexée. Merci et chapeau et courage.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 août 2016

      Merci pour votre message Annie. Ça fait plaisir de le lire et de savoir que je contribue un peu à votre parcours. Merci.

      Répondre

    Maryline

    21 août 2016

    Bonjour Gaelle,

    C’est marrant car pas plus tard que ce matin je me regardais dans le miroir en me disant que finalement mes bras n’étaient pas si moches que ça! Et je repensais à mes années d’ado ou je ne sortais jamais sans gilet l’été car je ne voulais pas les montrer (bon et c’était aussi pour cacher mes bourrelets que je ne supportais pas)! Et là je tombe sur ton article 🙂 Du coup je me reconnais en toi ! Mais maintenant exit les vestes et cie, je porte des debardeurs et je n’y pense même plus! il m’aura fallu des années pour arriver à m’accepter « globalement » mais qu’est ce que ça fait du bien… Ne plus se priver de vivre comme on le veut de peur du regard des gens, une vraie libération.

    J’ai commencé depuis quelques mois des exercices de musculation au niveau des bras pour les raffermir un peu, ainsi que les épaules. Je me suis aidée de ce site génial : http://www.akelys.com/exercices/exercices_par_muscle/muscles.html qui donne des idées d’exos pour chaque muscle. Je vois déjà la différence 🙂 il suffit juste d’avoir des halteres.

    Bisous et bon dimanche 🙂

    Répondre

      Gaelleprudencio

      22 août 2016

      Merci pour ton témoignage Maryline ! Il n’y a vraiment pas de hasards dans la vie. Merci pour le lien ! J’y cours !!

      Répondre

    Leila

    21 août 2016

    Merci Gaëlle pour ton article ; moi aussi j ai longtemps caché mes bras ; après un long moment j me suis libérée de cela et j ai commencé à reapprivoisser mon corp et accepter mes imperfections qui font de moi ce que j suis aujourd’hui; je ne me cache plus il faut être fière de nos imperfections 😉

    Répondre

      Gaelleprudencio

      22 août 2016

      Yes Leila « libérée » c’est vraiment le mot qui me vient aussi à l’esprit ! C’est génial. Merci pour ton partage.

      Répondre

    Magda

    21 août 2016

    Extremely subtle.
    Previously, I wanted to say: your style is simultaneously delicate and
    pugnacious.

    Répondre

    Sara

    21 août 2016

    Bonjour moi c vraiment un complexe mes bras je ne peu rien porter jai trop peur du regard des autre ce que vont penser les autre avec ses gros bras celle la et pourtant il ya trop de neaux vetement debardeur des belle robe sans manche trop belle mais je n’y arrive pas jen ai marre de tt sa la c triste juste pour des bras et ce priver de beaux vetement aidez moi sil vous plait merci.

    Répondre

    larisnnk

    21 août 2016

    Hello
    Great combo!! Des que je peux je shopyetts@gmail.com online le top sur newlook ou Dorothy Perkins qui en vend une grande variété de couleurs.
    Et moi ma hantise c’est mon enorrrrme derrière mais depuis près de 5 ans j’ose enfin les jupes crayon, les jeans à tops courts etc.
    Oui la confiance en soi est primordiale.
    D’ailleurs c’est à ce momentla que j’ai trouvé enfinnn l’amour Lol.
    Embrassez vos silhouettes les filles !

    Répondre

    GabryellaSow

    22 août 2016

    You rock Gaelle!

    Répondre

    T

    22 août 2016

    Tout d’abord tu es magnifique sur les photos 🙂 et ton article reflète d’une certaine façon le combat que chaque femme a dû mener au moins une fois dans sa vie pour telle ou telle partie de son corps. Contrairement aux idées reçues même les petits bras en prennent pour leur grade. Je parle en connaissance de cause c’est une partie de mon corps qui m’a beaucoup complexé car trop minces, sans muscles et parfois même maigres selon les saisons. Et comme les saisons, parfois je me sens brave à mettre des débardeurs et robes bustiers et d’autres fois je ne vois que des allumettes ou os dans le reflet que le miroir me renvoie et là je n’ai qu’une envie les cacher. Je mentirai si je disais que je n’aimerai pas avoir plus de « chair » dans les bras confère les remarques que j’ai pu entendre, mais comme tu l’as si bien dit c’est aussi dans notre tête que ça se passe et le 1er travail commence d’abord par soi même.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      22 août 2016

      Oh merci pour ton commentaire Téclaire ! Ça fait vraiment plaisir d’avoir le tien car on a tendance à croire qu’il n’y a que les grosses qui complexent alors que nous sommes toutes dans le même bateau et devons chacune nous battre contre nos insécurités. Merci beaucoup.

      Répondre

    sylvie;-)

    22 août 2016

    Merci pour tes billets toujours positifs!

    Répondre

    Sunzee

    22 août 2016

    Coucou Gaëlle.
    Je n’ai plus Instagram mais je fais tout pour voir tes photos et tes articles. J’aime et j’admire ton évolution. The Brand new You is even more inspiring. Tout comme toi j’ai connu les effets yoyo des Régimes, mais depuis 2 ans ça va mieux un rééquilibrage alimentaire m’aide beaucoup. Je ne me suis pas encore réellement mise au sport mais ça viendra.
    Pour les bras j’ai vécu et je vis encore avec c’était très dure au début mais maintenant tout comme toi je chérie mon corps. Mes bras sont comme ils sont potelés, dodus, top comme oreiller lol. Je prévois tout de même de faire une lifting dès que je pourrais parce-que j’ai perdu bcp de kilos et qu’ils sont moins ferme. J’adore ton blog. Je te boost à 50000000%

    Répondre

      Gaelleprudencio

      23 août 2016

      Merci pour ton message encourageant Sunzee. Je commence à m’intéresser au rééquilibrage alimentaire d’ailleurs. 2 ans c’est vraiment bien pour perdre durablement du poids sans agresser son corps.
      Tu sais , c’est lorsqu’on commence à s’accepter qu’on pense à prendre soin de soi différemment. Sache en tous cas que le sport t’aidera beaucoup pour raffermir tes bras.

      Répondre

    Tess

    22 août 2016

    Je trouve que tu un visage si frais sur ces photos ! Je déteste mes bras si bien que je les cache toujours en manche longues ou trois quart…..

    Répondre

      Gaelleprudencio

      23 août 2016

      Merci Tess. Vraiment dommage pour tes bras. J’espère que mon billet t’aura permis de les accepter un peu plus. Bonne journée !

      Répondre

    Dans le meme bateau

    22 août 2016

    Bonjour ma belle. C’est la 1ere fois que je reagis a tes articles parce que jamais un d’entre eux ne m’avait autant touche.
    Mes bras…ils sont mon plus gros complexe, le probleme de ma vie. Depuis mes 12ans, je les cache, de tout le monde et de moi- meme. J’en ai 25 aujourd’hui et jamais je ne porte de haut sans manches ou manche courtes. Que des manches 3/4 ou longues. Toute ma vie durant. Ce complexe me bouffe la vie car a cause de cela je n’ai jamais mis de maillots de bain et je ne sais pas nager, juste un exemple parmi d’autres.Quand j’y pense je trouve ca tellement triste alors que tellement de hauts me vont niveau taille car je fais du 38/40 mais j’y arrive juste pas. C’est la partie de mon corps qui mincit le moins vite et grossit le plus vite egalement. Malheureusement, contrairement a toi je ne les accepte pas et jamais je ne les accepterai. Et si je n’arrive pas a les faire mincir comme je le veux un jour ou l’autre je me ferai faire une liposuccion. Ce serait le debut d’une vie pour moi. Voila pour le partage et desolee de la longueur.

    Bisou ma belle

    Répondre

      Gaelleprudencio

      22 août 2016

      Ton message me touche tellement. Je trouve ça terrible que ce complexe te bouffe ainsi la vie. Je te souhaite vraiment de pouvoir trouver la bonne solution pour toi et pour te sentir mieux avec tes bras, que tu réussisses à les accepter et que tu puisses te mettre en maillot et apprendre à nager.
      Soit dit en passant as-tu vu la nouvelle mode des bikini manches longues ? Pourquoi pas ?
      En tous cas c’est le moment présent qu’il est important de vivre.

      Répondre

    (Re) Découvrir mes bras – Le magazine

    24 août 2016

    […] Billet original publié sur le site de Gaëlle Prudencio. […]

    Répondre

    Babcom

    24 août 2016

    Bonjour Gaelle
    Super votre message…votre joie de vivre est top.
    Pour ma part atteinte de ce même type de soucis car ayant plusieurs maladies génétiques dont une qui est le lipoedeme.
    C est une maladie génétique qui est une lipodystrophie ce qui signifie que génétiquement votre corps fabrique de la graisse que vous mangez ou pas….et que vous perdiez du poids ou pas vous aurez tjrs de la graisse sur les jambes et les bras malgré une éventuelle perte de poids….
    Il existe un médecin spécialiste de cette pathologie fort méconnue qui se trouve à l hôpital cognac Jay à Paris.
    Je ne suis pas médecin mais je pense que c est ce que vous avez….ainsi vous pouvez faire tous les régimes voulus vous aurez quoi qu il arrive tjrs un surpoids de ce fait.
    Aux usa ce type de pathologie est opérée. En France aussi car c est une maladie pas une mauvaise hygiène de vie…
    Bonne continuation

    Répondre

      Gaelleprudencio

      24 août 2016

      Bonjour merci pour l’information et vos conseils. Je vais m’intéresser à cette question de plus près même si je pense quand même que c’est de la vraie bonne graisse liée à mon obésité 🙂

      A très vite !

      Répondre

        Babcom

        25 août 2016

        Oui de l obésité… 😀 mais peut être génétiquement installée…. A vérifier qd même…. Car c est con de faire un régime ou du sport pour perdre du poids si la génétique en décide autrement… Lol…..canons fait patiner ds la semoule pour rien…..😂😂😂😂😂

        Répondre

    Nadi

    25 août 2016

    Bonjour, j’aime beaucoup Gaëlle Prundencio, même si j’aimais aussi beaucoup Vanoue. Je suis ronde, petite (tout juste 1,45 m pour 70 kg) et afro. Mes kilos en plus je les ai eu après mes grossesses rapprochées et je n’ai plus réussi à les perdre. Cependant, je n’ai jamais réellement eu de complexe par rapport à mon poids ou à ma taille. Toutefois, un blog comme le vôtre est d’une grande aide pour celles qui en souffrent. Dans mon pays (Madagascar), une femme mariée trop mince est regardée de travers par exemple. Qu’il s’agisse des bras, des jambes ou du ventre, l’essentiel est de faire fi des remarques désobligeantes…Et j’en ai reçu. Mais je n’en ai jamais tenu compte. Je m’habille comme j’en ai envie, pas forcément à la mode, je fais ce qui me plais sans me prendre la tête. Je vous remercie pour vos articles pleines de vérités.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      25 août 2016

      Bonjour Nadi et merci pour ton commentaire et le partage de ton expérience. C’est très intéressant ce que tu dis par rapport à Madagascar et j’aime l’idée que chaque femme, quelque soit sa morphologie puisse retrouver un peu d’estime de soi en venant ici. Il y a non seulement mes écrits mais aussi les commentaires que chacune laisse et contribue à faire avancer tout le monde. Merci.

      Répondre

    Laura

    28 août 2016

    Salut.

    J étais comme toi. J en avais marre de regarder les filles minces avec leurs débardeurs et leurs bras tous minces. Et moi je me disais comment je peux avoir des gros bras. Avec le temps je m accepte. Merci beaucoup pour l’article

    Répondre

      Gaelleprudencio

      30 août 2016

      Salut Laura ! Tu verras dans les commentaires que les femmes minces ont aussi ce type de complexes. Nous arrivons toutes à trouver le chemin vers l’acceptation de soi : ça motive !

      Répondre

    Corine

    6 septembre 2016

    Ah , les bras !!! Mes fameux bras ! Pendant des années, la partie la plus détestée de mon corps ! J’avais même développé une technique qui me permettait de les occulter complètement quand je me trouvais face à mon miroir ! Et puis, il a quelques mois, lors d’un séminaire de développement personnel , j’ai été prise en photo avec la coach . Bonheur total jusqu’à ce que je remarque que : horreur !!! On ne voyait que mes bras ! Déception !!! Puis, quelgues semaines plus tard, je suis retombée sur cette même photo ! et là… Je n’y ai vu que deux femmes heureuses de se rencontrer . Tout le plaisir que j’avais ressenti lors de ce week-end de séminaire est remonté à la surface . J’ai encore occulté mes bras , mais cette fois-ci, c’était pour la bonne raison : Peu importait mes bras potelés, j’avais cette photo, témoignage de ce moment de grâce ! Et, depuis, je la garde à portée de main, ma photo !
    Merci pour cet article ! j’ai eu l’impression qu’il m’était tout spécialement destiné !

    Répondre

      Gaelleprudencio

      7 septembre 2016

      Oh merci de prendre le temps de partager ton témoignage ici Corine ! Je te souhaite d’en avoir encore pleins des moments de grâce comme ça.

      Répondre

    nafi

    9 octobre 2016

    c’est sans doute le post qui m’a le plus bouleversé car ça me renvoie en partie à mon histoire et mon rapport à mon corps et particulièrement mes bras. D’ailleurs ce pb de bras fait que je n’ose pas commander des choses car 9 fois sur 10 je ne suis pas à l’aise au niveau du bras. En tout c’est bien de prendre la peine de se mirer et de s’aimer . Tu fais de chouettes articles.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      9 octobre 2016

      Hello Merci pour ton commentaire et le partage de ton expérience aussi avec tes bras. J’espère que mon billet permettra de les (re)découvrir autrement.

      Répondre

    Caroline

    25 août 2017

    Mademoiseille,
    J’ai lu votre article sur le Huffpost, j’ai moi aussi pesé jusqu’à près de 90 kg à cause de soucis cardiaques, en partant d’un poids de base de 60 kg. En 18 mois j’ai pris 30 kg… Affolement de mon entourage qui m’avait toujours vue mince, je mesure 1,70 m. Tout le monde y allait de son conseil pour que je perde tous ces kg. Personne ne s’étant jamais demandé comment je vivais le fait d’avoir des rondeurs, des seins, des fesses moi qui ait toujours été mince. Mais j’aimais ce corps qui ressemblait enfin à un corps de femme et pas à cette femme filiforme que j’avais toujours été. Aujourd’hui je pèse 75 kg, après qq opérations mes soucis cardiaques sont stabilisés. Je n’ai fait aucun régime et je n’en ferai pas, j’ai 58 ans et j’aime mes kg et mes bourrelets qui sont restés. J’ai aussi complexé avec mes bras (que je voyais trop gros) mais ils s’accordent avec ma silhouette, de quoi aurais je l’ai avec des baguettes maigrichonnes ? Quant à mes cuisses, là au moins j’en ai et j’apprécie.
    Vous êtes superbe sur vos photos, si belle et élégante, j’ai lu l’article puis j’ai regardé attentivement toutes vos photos, ni vos bras ni quoi que ce soit ne m’a sautée aux yeux, Vous avez une silhouette toute en harmonie et j’aurais aimé lire votre blog à l’époque ou je me suis mise à culpabiliser parce qu’à 40 ans j’étais passé d’une taille 38 à un bon 46. Merci de dire ce que certaines pensent mais ne peuvent pas ou ne savent pas (comme moi) exprimer.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      26 août 2017

      Bonjour Christine,
      Merci pour votre message et pour votre témoignage que vous avez pris le temps de partager ici. Je vous souhaite de continuer à vous apprécier comme vous le fait. C’est tellement nécessaire et bénéfique.
      Merci pour vos compliments !!

      Répondre

Reagir