Hey ! Ai-je rêvé ou c’est sérieusement le dernier jour de l’année 2020 ?

Cette fameuse année sur laquelle nous avons tant de choses à dire ?

Cette année j’ai appris comme beaucoup à m’adapter à une situation que je ne pouvais ni anticiper ni contrôler ! Ceci sur les aspects aussi bien personnels que professionnels de ma vie.

Dans ce billet je fais le bilan professionnel de cette année extraordinaire dans tous les sens du terme.

Il est divisé en 2 parties comme mes 2 principales activités à savoir ma marque Ibilola et la création de contenus.

D’un point de vue général, l’année a réellement commencé pour moi en février après l’épisode dépressif et chaotique que j’abordais dans mon précédent billet « comment j’ai trouvé ma part de bonheur en 2020 ». Je m’apprête d’ailleurs à refaire l’exercice des listes dont je vous parlais.

Au commencement il y a eu les résolutions

En remontant le fil de mes billets de blog de l’année je constate que je n’ai absolument pas respecté ma résolution de publier un article mensuel avec un récapitulatif de tout ce qui s’est passé ! Hahaha Gaëlle et les résolutions !

Tout est qu’entre janvier et février mon travail a eu énormément de visibilité dans la presse aussi bien à la télévision avec le JT de France 2, l’émission Complément d’enquête (meilleure expérience à ce jour !), le journal de TV5, une apparition dans une émission de télé réalité américaine. Sur du podcast ou encore des magazines en ligne.

Ceci m’a permis de diffuser plus largement mon message d’acceptation de soi et de renforcer mon leadership.

Retrouvez toutes mes parutions presse et prise de parole dans les médias directement ici.

Je faisais tranquillement ma route, préparant la nouvelle collection d’Ibilola ainsi que le shooting de lancement lorsque bim bam boum le confinement a été annoncé.

Le printemps-été est la période durant laquelle Ibilola fait son meilleur chiffre d’affaires. Notamment avec le lancement de la nouvelle collection au mois d’avril.

Sauf que pas d’échantillons de la collection, pas de shooting. Pas de shooting. Pas de photos pour lancer les pré-commandes alors même que la situation sanitaire était moins préoccupante au Bénin qu’en France.

Coup de massue

90%. J’ai perdu 90% du chiffre d’affaires d’Ibilola en avril 2020 alors que l’année précédente à la même période le chiffre d’affaires avait doublé.

Ibilola ce n’est pas que moi.

C’est l’atelier avec lequel je travaille depuis plus de 3 ans et dont l’activité de ma marque est devenue le contrat le plus important.

Lorsque les rassemblements et cérémonies ont été interdits au Bénin, les couturières n’avaient plus de commandes de la part de leurs clients particuliers. Ceci ajouté au manque de commandes d’Ibilola, autant dire que j’ai eu très peur pour la survie de ma marque mais surtout de mes collaboratrices qui n’avaient plus de sources régulière de revenus.

(Re) Commence où tu es

Après une première phase de stresse et d’incertitude, je me suis retroussé les manches et j’ai travaillé en profondeur sur les sujets sur lesquels je pouvais agir seule et que je laissais traîner depuis un moment.

Que ce soit la refonte de l’eshop d’Ibilola avec une présentation plus claire et simplifiée des produits par exemple, le guide des tailles, le blog, un calendrier de publication sur les réseaux sociaux (que je ne respecte toujours pas !!).

Tout un tas de petites choses qui rendent désormais l’expérience shopping bien plus agréable pour vous.

J’ai par ailleurs mené une réflexion sur les finances de l’entreprise, sa rentabilité et sa pérennité.

Il a alors été question d’augmenter les prix des produits.

J’avais peur hein ! J’ai découvert en écoutant des podcasts que bon nombre d’entrepreneurs transpirent au moment d’augmenter leurs prix ! Ceci mérite un billet à part entière sur la vision de l’argent qui n’est pas toujours évidente à gérer.

Ceci m’a enfin menée à sauter un pas qui me semblait jusqu’alors impossible à faire c’est à dire ouvrir le site de façon permanente.

Jusqu’alors les pré-commandes n’étaient possibles que sur des périodes de 10 jours tous les 2 mois.

www.Ibilola.com est désormais ouvert tout au long de l’année pour vous permettre d’effectuer vos pré-commandes dans la limite des stocks de tissus disponibles. C’est vraiment un big move pour Ibilola car ceci nécessite une certaine logistique.

La prochaine étape sera de systématiser l’envoi des colis directement depuis Cotonou tout en maintenant la gratuité des frais d’envoi.

Il a grosso modo été question de s’adapter en travaillant sur ce que je pouvais maîtriser en partant de ce que j’avais entre les mains.

Sauver la saison estivale

Aussitôt le déconfinement annoncé, j’ai pu recevoir les échantillons de la nouvelle collection, organiser le shooting de façon très artisanale chez moi (un extrait vidéo des backstage ici vaut le coup d’œil !) et lancer les pré-commandes.

Tout s’est ensuite enchaîné entre juin et juillet pour « sauver » la saison estivale. C’était challengeant et formateur et surtout excitant !

Ceci notamment avec la participation à là Full Figured Fashion Week qui est la semaine de la mode grande taille qui est passée en version digitale depuis New York pour cette édition. Voir la vidéo ici.

J’ai par ailleurs vraiment réalisé les conséquences de chaque action que je pose. Un effet boomerang qui peut être positif ou négatif en tous cas d’en prendre conscience m’a aidée à cultiver le positif dans chaque aspect de mon activité.

Tester de nouvelles choses

C’est ainsi que j’ai décidé d’organiser la première vente privée d’Ibilola et comme par magie d’avoir l’équipe de tournage d’Allô Docteurs présente. You see ?

Contrairement aux années précédentes je n’ai pu me rendre à Cotonou pour sélectionner les tissus et développer les produits. Nous avons travaillé à distance et réussi à mettre sur pied une nouvelle collection pour l’automne-hiver et ceci était déjà une réussite !

L’organisation d’un casting et du shooting de la nouvelle collection m’ont permis d’avoir les visuels dont je rêvais depuis un moment avec plus de silhouettes représentées.

Quelle aventure que de gérer une marque de mode en pleine pandémie et ceci entre Cotonou et Paris tout en écrivant un livre à rendre dans les mois suivants !

Voir le verre à moitié plein

Pour Ibilola, au vu de la situation actuelle, le bilan reste assez positif. Je ne vous cache pas que le chiffre d’affaires a baissé de 45% néanmoins le pourcentage de fidélité a lui augmenté de 18% !

Ibilola a par ailleurs renforcé ses valeurs à savoir un mode production responsable et raisonné dans le fait d’adopter la pré-commande depuis ses débuts. Ceci évite tout gaspillage. Dans le fait de proposer une mode inclusive au même prix pour tous.tes et dans la transparence par rapport aux conditions de fabrication de nos collections.

Je crois toujours au potentiel de la marque et en mon produit. J’encourage aussi celleux qui souhaitent se lancer de le faire et de profiter de chaque difficulté pour se former et chaque réussite pour aller encore plus loin.

La team Ibilola

Je tiens ici à remercier toutes les personnes, principalement les femmes avec lesquelles je travaille sur Ibilola.

D’abord Jeannine chargée de la coordination à Cotonou, Sidonie et toutes les couturières à l’atelier.

Merci aussi à Mathilde la stagiaire que j’ai accueillie au début du confinement et qui a vécu un stage inédit à distance.

Merci Mélody et Sáro : toujours présentes, réactives et efficaces.

Merci à Capucine De Chocqueuse et Lorna les photographes avec lesquelles j’ai travaillées cette année. Nallah et Sandra mes maquilleuses ainsi que Chan ma coiffeuse.

Mes remerciements vont aussi à Ramata que je consulte régulièrement sur la stratégie de la marque (nous avons fait tout un live sur le sujet à découvrir ici) et Jessica pour l’accompagnement dans gestion de ma trésorerie ! Découvrez son offre ici.

Je crois que c’est tout pour le bilan de l’année 2020 du côté d’Ibilola, la première ligne de mode grande taille en Wax.

Je vais écrire mes vœux pour 2021 et espère que ce sera une merveilleuse année pour cette marque qui me fait vibrer et que j’affectionne tant.

Pensez à rejoindre les Babes of Ibilola sur Instagram pour découvrir des looks et les coulisses de la marque.

Je vous souhaite un joyeux réveillon de la Saint-Sylvestre.

Je porte la robe Netty dans l’imprimé Pikine de chez Ibilola.

Les photos sont de Lorna et le maquillage de Sandra. Elles sont été prise au loft de Colette que vous pouvez réserver à Paris.

Mon livre 

Hey ! Je vous rappelle que mon premier livre « Fière d’être moi-même » paraîtra le 26 janvier 2021 aux Editions Leduc. Vous pouvez dors et déjà le commander en ligne. Vous le recevrez la semaine de sa sortie. 

Précommander mon livre ici

Pour aller plus loin
Découvrir www.ibilola.com ma ligne de vêtements grande taille en Wax
Me suivre sur Instagram
Rejoins la communauté sur Facebook
Discutons sur Twitter
J’ai quelques vidéos sur YouTube
Author

Blogueuse body Positive depuis 2007 Créatrice de #Ibilola et fondatrice de #FrenchCurves contact@gaelleprudencio.com

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
Translate »