Gaelle Prudencio French Curves : naughty or nice ? - Gaelle Prudencio

French Curves : naughty or nice ?

Posté le 16 février 2018

Hello mes beautés !

J’ai manqué à l’appel du challenge French Curves en janvier dernier et suis ravie de proposer un look pour le thème de ce 16 février ! Il s’agit de « naughty or nice ? ». On pourrait le traduire par « ange ou démon ? »

J’ai choisi un total look noir agrémenté d’une touche de couleurs avec quelques bracelets « Ife » de ma ligne Ibilola (ici).

Un total look noir pour le côté « naughty » et de la couleur pour le côté « nice » tout simplement parce que je n’ai pas su choisir entre les 2. Je ne peux pas croire qu’il y ait un clan des gentils et un autre des méchants. Tout dépend de la situation, des personnes en face, de notre capacité à gérer certains comportements. En réalité je suis une vraie gentille, mais il vaut mieux éviter de me chercher. Comme on dit « qui s’y frotte s’y pique ».

En revanche, en cette période qui célèbre l’amour je m’applique à voir le meilleur partout et chez tout le monde et préfère laisser l’amour guider mes choix quelque soit la situation. Honnêtement ce n’est pas une démarche évidente tous les jours mais il me semble nécessaire qu’accepter l’autre c’est aussi accepter qu’on ne peut pas toujours s’entendre sur tous les sujets. Arf impossible d’être 100% naughty !

Et vous alors ? Vous êtes « naughty ? or nice » ? Comment interpréteriez-vous ce thème ?

Concernant ma tenue : en hiver, je vis pour les robes pull ! Généralement je commence à les porter juste après les fêtes, début janvier lorsque l’envie de cocooning occupe toutes mes pensées ! Cette année j’ai profité des soldes et promotions pour jeter mon dévolu sur 3 robes pull dont cette petite merveille qui vient de chez Castaluna (ici).

Ce que j’aime avec les robes pull c’est qu’elles peuvent s’accessoiriser selon toutes les envies. Ici déjà avec mon manteau en fausse fourrure et mes bottines légèrement pailletées en font une tenue du soir parfaite pour une sortie.

Je vous laisse découvrir mes photos. Je les aime beaucoup. C’est tellement rare que je porte du noir, je trouve ça pourtant si chic.

Retrouvez tous les détails de la tenue ainsi que les looks des autres French curvettes à la fin du billet. N’hésitez pas à faire un tour sur leurs blogs ou comptes instagram pour faire le plein d’inspiration. 

Ci-dessous les looks des French Curvettes sur Instagram avec les hashtags #Frenchcurves et #Frenchcurvesxnaughtyornice


French Curves













Je porte : Robe Castaluna (ici)/ Manteau New Look (old) / Bracelets Ibilola (ici) / Collier offert à Dakar / Pochette et boucles d’oreilles H&M / Bottines Lane Bryant


Mes photos sont de Sébastien Faye que vous pouvez retrouver sur son site (ici) et sur Instagram . Je le recommande pour vos shootings personnels ou professionnels.



Rendez-vous sur  le shop pour commander une pièce de ma collection Ibilola !

Poursuivons la conversation sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube 

fb

Catégorie(s): Mode

9 commentaires pour “French Curves : naughty or nice ?”

    Steph de MissKittenheel

    16 février 2018

    Le Collier est extra! J’aime bien ton look. Moi je trouve gentille plus facile que m’habiller sexy.
    Bisous
    Steph

    Répondre

    Sophia Hellokyoto

    17 février 2018

    Juste magnifique !! Cette robe est faite pour toi et j´adore comment tu as marié le noir aux bijoux colorés (ce collier 😍😍😍)

    Répondre

    artemisia

    17 février 2018

    Ta robe et faire pour toi, le collier et les bracelets lui donne un coté chic.

    Répondre

    Valérie

    2 mars 2018

    Bonjour, Gaëlle,

    J’ai pris du plaisir à regarder votre interprétation du thème et celles des participantes au challenge et j’admire la réflexion et le rendu en tenue. Je trouve cela très beau et très enrichissant.

    Gaëlle, allez-vous faire un réassort de vos bracelets Ife ? Parce qu’ils ont connu un grand succès et il n’y en a plus.
    Et ce collier… magnifique /

    Vous écriviez que le noir était chic, Gaëlle, et c’est vrai qu’il peut être perçu ainsi. Je sais qu’il peut irriter des femmes rondes et je comprends leur réaction. Perso, le noir est une de mes couleurs préférées. Pas parce que je n’ai pas le choix des couleurs dans la boutique, pas parce que je pourrais paraître effacée dedans, pas parce que je pourrais paraître plus mince dedans, ou plus triste, ou plus que sais je. C’est totalement une autre histoire et aussi un pan de mon histoire perso. Mais là, n’est pas le sujet.

    Dans le premier, il y a cette notion morale issue de la religion du Bien et du Mal avec ces figures représentatives de l’ange et du démon et des qualités qui leur sont attribuées. Dans les autres, il y a cette notion d’obéissance et de désobéissance à l’ordre établi qui définit les attitudes, pensées, paroles, comportements comme bons ou mauvais, repères éducatifs nécessaires pour l’enfant, pour lui-même et dans son rapport à l’Autre pour vivre en société.
    Je ne pense pas qu’une personne soit toute naughty ou toute nice, Gaëlle, ou alors elle est une exception que je n’ai jamais rencontrée et que je ne suis pas. Je crois qu’elle a déjà ses propres définitions de ce qui est bien et mal qui peuvent être communes à d’autres personnes mais qui peuvent aussi avoir quelques variables en fonction de l’éducation reçue. Elle renvoie également une image aux autres qui peuvent l’interpréter d’une façon bien différente de celle qu’elle vit intérieurement. Perso, j’ai cette notion en moi de qualités et défauts, de bien et de mal bien sûr. Mais peut-être qu’avec l’âge, les expériences et les rencontres, sont apparues ces notions des défauts des qualités et des qualités des défauts, que dans le bon se trouve un peu de mauvais et dans le mauvais, un peu de bon et que sans l’un, l’autre n’existe pas. Le bien et le mal que tout oppose sont complémentaires et composent l’univers et les gens. A la lecture de votre question, l’image qui m’est venue automatiquement est celle du symbole du yin et du yang, ce noir et ce blanc en courbes qui s’épousent et parfois s’habitent. Je suis gentille avec des piquants quand cela me semble nécessaire et désobéissante. La désobéissance… Pour me réaliser telle que j’étais, en étant à l’écoute de moi-même, j’ai dû être désobéissante. Même si on m’a traitée d’égoïste parfois pour me blesser, pour me freiner, pour me replacer sur un chemin qui n’était pas le mien. Etre soi-même a parfois un prix mais quel bonheur d’être soi-même au final.

    J’ai écrit beaucoup. Oups. Je m’arrête. A bientôt. 🙂

    Répondre

      Gaelleprudencio

      8 juin 2018

      Wahoo merci beaucoup pour ce partage !!!!! On peut en parler durant des heures de cette histoire d’égoïsme lorsqu’on décide de vivre pour soi…
      Les bracelets sont en ligne sur http://www.ibilola.com

      Répondre

Reagir