Pour l’amour de soi

Posté le 13 février 2018

Hello mes beautés !

L’an dernier lors de la Saint-Valentin je partageais avec vous un billet très personnel sur ma relation à cette « fête » et sur la façon dont je vis la « Saint-Valentin sans Valentin ». Vous pouvez le lire par ici si vous ne me suiviez pas encore à l’époque.

Célibataire ou en couple, nous sommes d’accord que nous n’avons pas besoin d’une journée pour célébrer notre amour et montrer des marques d’affections. Sans compter que l’amour c’est tellement plus que du matériel. C’est tellement à l’opposé de ça en fait !

L’amour est un sentiment noble qui n’implique pas le business du « je t’aime alors tu me dois ».

L’amour est inconditionnel et désintéressé.

Une chose est certaine : l’amour commence par soi et s’étend aux autres. C’est d’ailleurs la base de ma démarche Body Positive. C’est pour cette raison que je mets un point d’honneur à me faire plaisir et profiter de l’instant sans me dire « oh quand j’aurai un mec je ferai ci, je ferai ça ». Non. C’est maintenant et tout de suite ! Surtout que le mec en question préférera peut-être suivre le match du PSG hein ! Je dis ça, je dis rien. 

Cette année, à l’approche de cette journée et avec l’avalanche de newsletter dont ma boîte mails subit le harcèlement de « la liste de cadeaux à LUI offrir pour démontrer votre amour« , je me suis dit qu’effectivement c’est drôlement sympa d’offrir des cadeaux, mais c’est encore plus chouette d’en recevoir.

Je partage ici avec vous quelques petits cadeaux que j’ai l’habitude de m’offrir que ce soit à la Saint-Valentin ou à n’importe quel moment de l’année. 

Ceci est une liste non exhaustive de certaines habitudes que je cultive depuis très longtemps et qui ne nécessitent pas de se ruiner en dépenses. Bon après, on peut aussi se ruiner parce qu’on le vaut bien hein !

  • Je me fais des cadeaux Body Positive comme un shooting photo. Si ! si !

Les séances photos sont sans doute les moments qui ont le plus contribué à ce que j’appréhende mon image.

Celle-ci a d’ailleurs énormément évolué ces dernières années et apprendre à s’accepter à chaque étape de sa vie est nécessaire pour réussir à dépasser certains blocages.

Je me souviens que lorsque j’ai commencé à tenir un blog, il y a 10 ans, je venais de perdre une quarantaine de kilos. Cela était dû à mon hyperthyroïdie. J’avais « fondu comme neige au soleil ». Chaque personne qui me croisait s’étonnait, s’offusquait ou me félicitait de cette perte de poids.

Pour ma part j’étais malheureuse car je me savais malade et n’acceptais pas ce nouveau corps qui ne m’appartenait pas, ni l’avalanche de commentaires qui allait avec. 

Cette image dans le miroir je n’en voulais pas. Je ne me reconnaissais tout simplement pas. Alors je prenais très mal les remarques sur ma perte de poids qui n’était nullement de ma volonté.

C’est à ce moment là que j’ai commencé à prendre des photos régulièrement et c’est au fil du temps que je réalisais à quel point cela me faisait un bien fou et m’aidait à m’accepter et surtout à accepter l’inévitable : à mesure que mon traitement pour rééquilibrer ma thyroïde marchait, eh bien je reprenais du poids. Mes joues se remplissaient de nouveau, ma poitrine reprenait de la place dans mes soutien-gorge.

Et un autre travail commençait. Celui d’apprendre à m’accepter à l’instant T.

Grâce à une séance photo bien menée, avec un/une photographe bienveillant(e), on fait des merveilles et vit une expérience unique. J’ai beau avoir des centaines de séances photos à mon actif, je profite toujours de ce moment pour m’amuser et me faire plaisir.

Me voir en photo a littéralement changé la perception que j’avais de mon corps.

  • Un autre cadeau que j’aime me faire : de la belle lingerie. Mon cadeau préféré !

La lingerie, comme je vous le disais dans ce billet au sujet de mes adresses shopping de lingerie (ici), une parure c’est d’abord pour moi. Pour mon confort et pour me faire plaisir.

Evidemment, on se sent carrément on fleek quand on peut la dévoiler à l’être aimé mais j’avoue que j’ai un peu de mal avec cette injonction de porter de la lingerie POUR plaire à l’autre alors qu’il y a énormément de femmes qui ne sont déjà pas à l’aise avec elles-même et pour lesquelles ce n’est pas évident de se montrer en lingerie devant quelqu’un d’autre. Je pense que charité bien ordonnée commence par soi-même donc let’s go pour un shopping lingerie !

Hey vous savez ce que j’aime par dessus tout faire en lingerie ?

  • Danser devant mon miroir. Et ça c’est le troisième cadeau que je m’offre régulièrement. Ceci est un exercice 100% body positive car à cet instant précis, là devant votre glace que vous êtes totalement avec vous et en communion avec chaque partie de votre corps.

Savoir comment tout ce qui constitue mon corps me rend tellement fière de savoir vivre avec lui et l’aimer car il est juste parfait puisque c’est le mien. Alors ça bouge ou pas, c’est flasque ou ferme, en tous cas c’est beau. C’est vivant et c’est notre histoire. 

  • Pour continuer sur la lancée du self-love, s’offrir des moments cocooning, rien qu’à soi ou avec des amies et un bon moyen pour se faire du bien. Cela peut aller d’une séance de vernis à un massage au hammam. Les massages (à condition que ce soit fait encore une fois par quelqu’un de bienveillant), apportent sérénité et légèreté.

 

  • S’offrir un beau bouquet de fleurs. En voici un rituel qui m’est si précieux. Pourquoi attendre qu’un tiers nous offre des fleurs ?

La première fois que cette idée m’est venue à l’esprit, j’étais à la terrasse d’un café à Lille. Un vendeur de roses m’en a proposées. J’avais pour habitude (comme beaucoup) d’envoyer ses collègues « sur les roses ».  Cette fois là j’ai choisi la plus jolie rose et l’ai gardée durant des mois. C’était une première pour moi. D’avoir une démarche aussi spontanée que celle-ci. J’ai tellement aimé voir cette rose trôner chez moi que je m’en offre régulièrement.

Certaines connaissances trouvent cela très bizarre. J’ai entendu « ça fait un peu désespérée quand même. » En fait non : c’est une simple marque d’affection envers soi. 

Encore une fois : pourquoi attendre que ce cadeau vienne d’autrui ?

  • Le dernier cadeau et pas des moindres, un cadeau particulièrement ludique qui peut réserver des surprises : s’envoyer une carte postale.

Lors de mon séjour à Berlin au printemps dernier, j’avais passé des moments tellement libérateurs en dansant au son de la soca et de la dancehall qu’avec mes amies nous avons décidé de garder des souvenirs autres que les photos et vidéos. Nous nous sommes envoyé des cartes postales avec des mots doux. L’Allemagne n’est qu’à quelques heures de la France mais je n’ai reçu cette carte que 3 mois après ! Tant mieux parce que je l’avais oublié et c’était une véritable surprise. 

En plus du caractère ludique de cette démarche, j’aime l’idée de recevoir autre chose que des factures et de la publicité dans ma boîte aux lettres. 

Et vous ? Quels sont vos rituels et habitudes pour vous faire plaisir ? Comment allez-vous passez la Saint-Valentin ? En couple ? Solo ? Ou ça vous passe complètement au dessus de la tête ? 

Je vous souhaite en avance une belle Saint-Valentin !

Pour illustrer cet article, je vous partage avec vous les photos que j’ai prises lors d’une visite éclaire à Lille où j’ai pu assister à la soirée de lancement de la marque de mode grande taille La french qui danse. Un petit studio photo y était installé comme animation et j’aime beaucoup le rendu. Des portraits emplis de douceur et de simplicité. Une part de ma personnalité. Cela permet aussi de changer des traditionnelles photos en lingerie de la saison.


Je porte : robe pull River Island (en rupture de stock) / Boucles d’oreilles H&M


 

 

 

Rendez-vous sur  le shop pour commander une pièce de ma collection Ibilola !

Poursuivons la conversation sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube 

fb

Catégorie(s): Lifestyle

13 commentaires pour “Pour l’amour de soi”

    Aissata

    13 février 2018

    Gaelle merci de me donner ton numéro. Je suis une amie à Sylvana

    Répondre

    Hamel (happy.lucksie)

    13 février 2018

    « Charité bien ordonnée commence par soi-même » Oh que oui! Plus que jamais je cultive ça 👍

    J’aime beaucoup les photos que tu as faites surtout la première là!😍

    Je ne serais plus trop sur Instagram maintenant mais je continuerai à te suivre sur ton blog

    Répondre

    Ophely

    13 février 2018

    Merci Gaëlle pour ce moment de self love! Tu mas donné plein d’idées pour passer une super saint valentin! Cette année je me choisis comme valentine ;)! Mon cheri a tous les autres jours de l’année ! Quant a tes photos….sublimes. Tu rayonnes! L’incarnation de la beauté ! Passe une belle saint val avec la personne la plus importante de ta vie!

    Répondre

    Miléna

    13 février 2018

    Coucou Gaëlle.
    C’est toujours un plaisir de te lire.

    Je partage pleinement ton opinion sur le fait de savoir s’offrir soi-même des cadeaux.
    Il y’a quelques années j »avais commençé à m’offrir des fleurs ( quel bonheur de voir le bouquet dans un beau vase 🌹🌷🍁 ) au lieu d’attendre qu’un homme me les offre.

    Et, la lingerie n’en parlons pas … qu’est-ce que j’aime les porter … un beau -soutien gorge pour mettre en valeur ma belle poitrine.

    Be your own Valentine et ce, tous les 364-365 jours de l’année ! 😍😙😘

    Répondre

    artemisia

    14 février 2018

    On est jamais aussi bien servie que par soi même….

    Pour me faire plaisir, je vais chez mon esthéticienne pour un massage du corps

    Répondre

    Valérie

    2 mars 2018

    Me faire plaisir ? Merci d’avoir posé cette question, Gaëlle. Je suis restée sans réponse quand je l’ai lue. J’ai fini par comprendre pourquoi. Je sors d’une période de deuil longue parce que difficile et très douloureux où j’agissais en automate. Le seul plaisir ancien individuel avec lequel j’ai renoué est de m’octroyer du temps pour me laisser aller à la rêverie et à la contemplation. Reste à renouer avec d’autres anciens plaisirs (comme m’offrir des fleurs 😉 ) et d’en rencontrer/créer de nouveaux car je sais l’importance de se faire plaisir.
    J’ai passé toute la journée de la Saint-Valentin en couple à flâner en complices, à nous balader au hasard des rues, à parler, à se taire, à se sourire et à rire. Il était notre unique cadeau sans qu’il soit obligé. Pas de fleurs, pas de chocolat, pas de parfum, pas d’objet avec des cœurs roses ou rouges, pas de resto du soir bondé et parfois plus cher, pas de repas avec des plats en forme de cœur, pas de lingerie dite « sexy pour l’occasion ». Simplement parce que cela ne nous correspondait pas ce jour-là. Si nous l’avions fait alors que nous n’en avions pas envie, ce 14 février passé, nous serions tombés dans l’obligation et donc dans un tue-l’amour. Je le perçois comme cela. Tout ceci est très personnel.
    Merci, Gaëlle. Et bon week-end.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      8 juin 2018

      Bonjour Valérie,
      merci pour ce partage. Toutes mes excuses pour cette réponse tardive. Ces dernières semaines ont été difficiles entre le deuil et le travail. Le tourbillon de la vie.
      Et si tu prenais des rendez-vous avec toi ? Les noter dans ton agenda et trouver un programme de toi à toi. Ça marche pour réussir à se faire plaisir avec de petites choses.

      Répondre

    Découverte coup de cœur Gaëlle Prudencio Blog mode grande taille | Journée Internationale de la femme africaine

    2 avril 2018

    […] bonus + 1  : ce sont ces trois articles que je vous invite à lire et relire  Hey 2018, L’amour de soi  et  Apprendre le vélo tant ils font à des problématiques qui me tiennent à cœur et sur […]

    Répondre

Reagir