French Curves Challenge X Girlboss

Posté le 20 septembre 2017

Hello mes beautés !

Dans ce billet je vous propose mon interprétation du challenge French Curves sur le thème Girlboss avec un look créé autour de ma jupe Ibilola imprimé « Abidjan » ainsi que d’autres pièces dont tous les détails sont à la fin de l’article. Je présente aussi le challenge French Curves si vous ne le connaissez pas encore et vous parle de tout ce que représente le thème Girlboss pour moi.

French Curves 

Non vous ne rêvez pas, nous sommes le 20 septembre et il s’agit bel et bien d’un billet dédié au challenge French Curves. Le challenge fait exceptionnellement sa rentrée aujourd’hui après des vacances bien méritées. Nous reviendrons au calendrier habituel du 16 du mois dès octobre.

Alors French Curves kesako ? Il s’agit d’un défi de looks que j’ai lancé le 16 juillet 2013 en proposant un thème à interpréter à une poignée de blogueuses francophones taille 42 et plus. D’une dizaine de participantes, le challenge est devenu un mouvement avec une communauté de plus de 5000 abonnées que vous pouvez rejoindre sur notre compte Instagram ici.

Pour ce challenge de la rentrée, nous avons pris le temps de repenser notre approche du défi. Nous revenons aux bases même de French Curves : montrer une image positive de la mode grande taille en partageant des looks sur un thème donné, prouver que le style n’est pas une histoire de taille à travers ce mouvement qui implique toute la communauté de Curvettes qui souhaitent proposer leur look. Je vous dis comment nous rejoindre à la fin du billet. 

Girlboss

Ce thème tombe à point nommé en cette rentrée où on a souvent des envies de nouveautés et des défis à relever. J’ai choisi ce thème pour sortir du classique et non moins intéressant « Working/business woman » car en observant les femmes autour de moi, notamment celles qui participent au challenge French Curves, je réalise que nous sommes de sacrées nanas avec chacune une histoire de Girlboss à raconter.

Girlboss. J’ai découvert ce terme en lisant le récit autobiographique de Sophia Amuroso aux Editions Globe. Il peut être résumé par « être le boss de sa vie ». Ce terme à la mode correspond tellement à notre génération. Celle des Millennials qui sont rebelles et qui ont compris que tout se joue aujourd’hui et maintenant, que c’est à nous de décider de vivre notre vie telle que nous l’entendons. 

Le hasard du calendrier a voulu que ce challenge tombe ce 20 septembre et c’est assez étrange d’être à cette date car il y a 16 ans, jour pour jour, mon bac en poche, j’arrivais en France pour poursuivre mes études supérieures.

Le plan ? Suivre des études de droit, être magistrate ou avocate à 25 ans, mariée et de préférence un premier enfant à 27 ans. A part les études de droit : ma trajectoire est toute autre ! 

J’ai bel et bien terminé mon cursus universitaire et avec mon master de droit social en poche, je me suis rendue compte qu’en fait je n’aimais pas du tout les études que j’avais suivies ! J’ai alors travaillé durant quelques années dans les ressources humaines tout en étant consciente que je ne vivais pas ma vie.

En parallèle, tenais des blogs depuis 6 ans et souhaitais en faire quelque chose sans trop savoir quoi.  Ou plutôt je n’osais pas me lancer car à l’époque « tenir un blog » relevait d’une telle futilité ! J’avais si peur du jugement ! Sans compter que mine de rien mes parents n’avaient pas payé des études en France pour voir leur fille parler chiffons sur Internet. Il y avait tant d’enjeux.

Entreprendre dans l’industrie de la mode grande taille ?

Je n’imaginais pas que moi Gaëlle avec mon caractère joviale, ma voix stridente, ma bouille de bébé et mes rêves pleins la tête je serais en mesure de me lancer dans un projet de ce type.

En réalité, j’estimais que je n’étais pas légitime. Vous connaissez ce sentiment non ? Celui de ne pas avoir le droit d’être là parce que vous n’avez pas suivi telle ou telle formation. Parce que vous n’avez pas la tête de l’emploi. 

Soit. Je l’ai quand même fait. Je me suis lancée et j’ai créé un emploi taillé sur mesure pour moi. Je suis de toutes les façons « hors norme« , que ce soit par mon physique, de par ma double culture ou encore par mes choix de vie, alors autant ne pas faire les choses à moitié.

Il y a 16 ans je pensais mon chemin tout tracé, aujourd’hui je le construis jour après jour, à mon rythme et surtout en suivant ma joie et cette joie là c’est celle de développer ma ligne de vêtements en Wax. C’est celle de choisir des imprimés que j’aimerais voir d’autres femmes porter. Suivre ma joie c’est imaginer de nouveaux modèles pour Ibilola. C’est être la cheffe d’une entreprise intimement liée à mon histoire. Celle que je raconte avec des vêtements.

Je me souviens de cette première jupe patineuse en Wax que j’ai fait confectionner à Cotonou en 2011.

J’avais déjà ce modèle très précis en tête : des poches, de vraies poches, une longueur midi. Puis je l’ai portée, toute hésitante pour aller à un shooting du webzine Afrosomething (ici). A l’époque je me disais « et si j’en faisais faire 3 autres pour les vendre ? » Je me souviens même avoir posé la question sur mon blog à l’époque. J’ai eu des réponses positives puis j’ai abandonné l’idée. Il m’a fallut 6 ans pour me lancer. 6 ans c’est long mais il fallait sans doute que je travaille sur autre chose avant. Que je révèle la Girlboss en moi. Que je devienne la boss de ma vie ou du moins que j’apprenne à le devenir. 

Notamment en prenant confiance en moi car ce ce qui me faisait défaut années c’était la confiance en mes capacités. Je prends le temps de me découvrir d’investir et de miser sur moi car personne d’autre ne le fera à ma place. J’apprends aussi chaque jour de mes erreurs car on n’est pas une girlboss si on ne sait pas se remettre en question et avouer ses torts.

Transformer mon blog en une entreprise dans laquelle je m’épanouis ça n’a pas de prix. Alors je ne vous dis pas que c’est fun tous les jours hein d’être la boss de sa vie mais c’est une belle aventure à vivre  sans compter qu’il y a tellement de rebondissements ! 

Rien que les sueurs froides des retards de livraison dans les commandes Ibilola à cause des coupures d’électricité à Cotonou ou encore constater des erreurs de taille ou d’imprimés au moment de la réception des jupes sont des moments à vivre et je suis prête à en vivre encore d’autres au fur et à mesure que mon entreprise grandira même si je sais que la route est semée d’embûches pour qui souhaite aller loin.

Surtout, ce qu’il y a de plus encourageant dans cette aventure c’est que nous la vivons toutes ensemble. MERCI pour l’accueil que vous avez réservé à la collection automne-hiver d’Ibilola !

Je vous laisse découvrir les photos de mon look pour ce challenge Girlboss ! C’est la première sortie officielle pour la jupe Ibilola dans son imprimé « Abidjan ». Je reste fidèle à la longueur midi jusqu’à ce que les températures baissent réellement. Cette tenue colle tellement à ma personnalité notamment dans le fait de porter des imprimés et une coupe de jupe réputés inappropriés pour ma morphologie. Ce look est aussi l’occasion de montrer que le Wax est très bienvenu dans la vie professionnelle ! Ne le reléguez pas qu’aux sorties du week-end. J’ai le souvenir d’avoir croisé tant de femmes élégantes portant le pagne lors de mes séjours à Abidjan. J’étais émerveillée et voulais leur ressembler. 

Un top en lin avec un jeu de transparence subtile. Un sac à la taille idéale pour mes déplacements dont j’ai su dès le premier coup d’oeil que c’est celui que je porterais pour ce challenge et que je ne quitte d’ailleurs plus. J’aime bien ce côté très femme d’affaires qu’il apporte à ma tenue. Des baskets pour me déplacer aisément dans le métro parisien. Ne pas négliger son confort. La base.

Enfin, mon compagnon de route. Mon ordinateur. Celui-là même qui me permet de raconter mes histoires de vêtements, de gérer ma boutique en ligne et d’envoyer des dizaines de documents partagés sur Google Drive avec mes collègues French Curvettes !

Parlant des Curvettes, retrouvez leurs looks Girlboss ainsi que les instructions pour nous rejoindre à la fin du billet.


Je porte : Top Zara / Jupe « Abidjan » de ma ligne de vêtements Ibilola ici / Manteau Missguided (ancienne collection – d’autres pièces pour la transition vers l’automne par ici) / Chaussures Gazelle chez Adidas (offert) / Sac New Look / Boucles d’oreilles Mango (sold out) / Bagues Asos Curve

Photos : Danielle


#FrenchCurvesXGirlboss


French Curves












Vous souhaitez rejoindre le mouvement French Curves et partagez votre look de Girlboss avec nous ?  Utilisez les hashtages #FrenchCurves et #FrenchCurvesXGirlboss sous la photo de votre look. N’hésitez pas à nous contacter sur contact@frenchcurvesfashion.com pour connaître les prochains thèmes en avance !


Retrouvez-moi sur Facebook / Twitter / Instagram / Youtube 

fb

Catégorie(s): Lifestyle, Mode

19 commentaires pour “French Curves Challenge X Girlboss”

    Steph de MissKittenheel

    20 septembre 2017

    J’aime bien ton look. Et la jupe. Mais plus de ça le texte. Tu est une inspiration pour moi et beaucoup des femmes. Merci! Et merci pour les French Curves!
    Steph xx

    Répondre

      Gaelleprudencio

      25 septembre 2017

      Oh merci beaucoup Steph ! Ton message me touche énormément. Grosses bises 🙂

      Répondre

    Evelyne

    20 septembre 2017

    Tu es magnifique dans ce look!
    Bisous

    Eve

    Répondre

    Annah

    20 septembre 2017

    Tu es superbe!!

    Répondre

    big girl du 74

    21 septembre 2017

    He ben alors Gaêlle ? Je crois que tu peux encore progresser pour ce qui est de ta self-esteem. Non, ta voix n’est pas du tout stridente, elle est fluette et douce. Après peut être devient elle stridente quand tu t’énerves 😉 Mais dans l’absolu pour ce que j’en ai entendu, je ne peux pas te laisser dire ça. Ta tenue est très sympa et tes jupes sont une nouvelle fois une réussite.
    Belle journée à toi !

    Répondre

      Gaelleprudencio

      25 septembre 2017

      Oh bah je l’aime bien ma voix 🙂 Elle est parfois surprenante pour certains d’ailleurs mais c’est ce qui fait mon charme comme j’aime à dire.
      Merci beaucoup et bonne semaine !!

      Répondre

    Girls n Nantes Eva

    21 septembre 2017

    Quel joli parcours !
    Très inspirant pour nous toutes et cette jupe est juste parfaite 🙂
    Bravo à toi et merci d’être là <3

    Répondre

    artemisia

    21 septembre 2017

    J’adore ton association jupe avec des baskets.

    Répondre

      Gaelleprudencio

      21 septembre 2017

      Moi aussi. Tellement pas besoin d’être tout le temps perchée sur des talons !

      Répondre

    BeingMissflo

    23 septembre 2017

    Hello ma belle!

    Je te regarde en replay! Bravo ma belle!

    J’adore ce look dynamique avec les baskets. La jupe est canon!

    Répondre

    Sophia Hellokyoto

    23 septembre 2017

    J’ai adoré lire ton parcours, tu es une vraie source d’inspiration. Comme quoi il faut vraiment suivre son instinct et se donner les moyens de ses ambitieux : une vraie girlboss !

    Répondre

      Gaelleprudencio

      25 septembre 2017

      Merci ma beauté ! Je file lire tous vos articles ! J’ai pris tellement de retard !!! Gros bisous !

      Répondre

    Filiz Aydogdu

    7 octobre 2017

    Quel magnifique parcours!! C’est bien la preuve qu’il faut très souvent se faire confiance et conserver sa motivation!!
    Tu es canon au passage!

    Répondre

Reagir